En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
LITTÉRATURE

Livres dans la nuit à Régina

A.M. Mardi 10 janvier 2017
Livres dans la nuit à Régina
La manifestation se déroulera en présence de la conteuse Odile Armande-Lapierre (photo d'archives)

Samedi, la bibliothèque de Régina-Kaw ouvre ses portes de nuit à l'occasion de la première édition de la Nuit de la lecture. Le public est attendu... en pyjama.

C'est une manifestation nationale, lancée cette année. Pour la bibliothèque de Régina-Kaw, pas question de passer à côté. Ce samedi, comme les autres bibliothèques et librairies, la Pagra liv - c'est son nom - organise une manifestation autour de la lecture. Animations, rencontres et lectures gratuites seront proposées au public de 17 heures à 22 heures. Voilà pourquoi, tous sont invités à venir en pyjama. « Mais ce n'est pas une obligation » , assurent les organisateurs.
KAMISHIBAI
Au menu : de la lecture avec des auteurs, dont Odile Armande-Lapierre. La conteuse, auteur, entre autres, du livre de grammaire Zété Kréyol, des contes bilingues Kraké et Piti Vodji, a travaillé sur le dernier numéro du magazine pour enfants Ti wòch.
Outre les rencontres avec les auteurs, le public pourra profiter d'une foire aux « livres désherbés » , autrement dit, aux livres retirés des rayonnages de la bibliothèque. Il y aura également du kamishibai. Derrière le terme japonais, se cache une sorte de théâtre ambulant où les histoires sont racontées grâce au défilement d'illustrations.
À l'issue de la soirée, la mairie offre au public un pot de l'amitié.
Pour les responsables de la bibliothèque, cette nuit est l'opportunité pour les amateurs de belles histoires de découvrir leur bibliothèque en pleine nuit. Un peu comme pour la manifestation La nuit des musées, qui remporte toujours un franc succès.
Samedi 14, de 17 heures à 22 heures au Pagraliv de Régina-Kaw avec Odile Armande-Lapierre pour ses Histoires pour ne pas dormir debout et Audrey Virassamy pour son livre Le filao qui voulait devenir flamboyant. Animations gratuites.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire