En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
DANSE

Les mille visages de Yué

P.R. Mercredi 30 novembre 2016
Les mille visages de Yué
Deux danseuses de la compagnie Myriam Soulanges (DR)

Ce soir au pôle culturel de Kourou sont présentés deux spectacles : Yué, celle qui ne se retourne pas et Nôo me Khalo.

Après des résidences au Mémorial Acte, au centre culturel Sonis en Guadeloupe et au centre de développement chorégraphique Touka Danses à Cayenne, la compagnie guadeloupéenne Myriam Soulanges a investi, il y a quelques mois, l'école municipale de Kourou. Elle présente ce soir au pôle culturel le spectacle Yué, celle qui ne se retourne pas, dont l'écriture a été initiée lors de cette résidence.
Yué, celle qui ne se retourne pas est la rencontre entre trois femmes, engagées chacune dans une démarche artistique singulière. Elles choisissent de collaborer autour de la question de la femme migrante, contrainte et des difficultés de l'habitat précaire. Dans chaque lieu où Yué voyage, elle prend momentanément les gestes, le corps et l'énergie des femmes croisées. Ces femmes sont les mille visages de Yué. Ainsi, le rendu sur scène par les deux chorégraphes Myriam Soulanges et Anne Meyer évolue sans cesse, enrichi de nouvelles rencontres.
Myriam Soulanges s'est installée définitivement en Guadeloupe en 2009. Lauréate du concours des jeunes chorégraphes, organisé par l'Artchipel, scène nationale de Guadeloupe, elle crée sa propre compagnie en 2011. Depuis, la compagnie a acquis une renommée sur le territoire et est régulièrement invitée, avec ses pièces Alé é rivé, Mika, heure locale, Principe de précaution et Popul'hair où sont explorés les thèmes de l'identité, la différence, l'appartenance sociale.
Yué, celle qui ne se retourne pas puis Nâo me Khalo, une création de Jussandra Sobreira et de Samuel Alves, au pôle culturel de Kourou, à 20h. Tarifs : 10 et 5 euros
Contact : 0594 22 32 90.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire