En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
SPECTACLE

Conférence et impromptus dansés

Audrey VIRASSAMY Lundi 28 novembre 2016
Conférence et impromptus dansés
Les danseurs de la compagnie Christiane Emmanuelle (DR)

Jeudi soir, le Musée des cultures guyanaises à Cayenne fait entrer des danseurs sur ses deux sites avec deux compagnies : Christiane Emmanuelle, de la Martinique, et Melissa e Lonardo, du Brésil.

Au musée, on regarde sans toucher. Mais jeudi soir, au musée, on y danse aussi. Dans le cadre des Rencontres de danses métisses, deux rendez-vous sont donnés au Musée des cultures guyanaises. À 19 heures, c'est la compagnie Christiane Emmanuelle qui donne le la avec une conférence dansée. C'est la troisième venue de la compagnie martiniquaise chez nous. En 2006, la troupe avait proposé Paroles du bruit du dedans et Choc(s) en 2011. Jeudi, les danseurs proposent deux créations : Lumina un jour et Lagrimante.
À 20 heures, la danse s'invite sur le deuxième site du musée, au 78 rue Madame-Payé. Les danseurs de Christiane Emmanuelle seront rejoints par la compagnie Melissa e Leonardo, de Salvador de Bahia. La compagnie s'est déjà produite en ouverture des Rencontres à Macouria. Elle avait alors présenté Pele de Foca, un solo créé en première mondiale par Melissa Figueiredo pour ce festival. Après sa prestation ce jeudi au musée, la troupe sera à l'Encre samedi pour A coisa ou a pessoa. « Il s'agit d'un duo, explique Gérard Laffuste, créateur lumière de la compagnie Melissa e Leonardo. Il a été chorégraphié par Melissa Figueiredo avec l'excellent Leonardo Muniz, danseur du Bale Teatro Castros, la compagnie officielle de danse de Bahia. »
Si la compagnie a déjà participé à des collaborations en France, c'est la première fois qu'elle se produit chez nous.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire