France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Bob Marley, éternel

Audrey Virassamy Mercredi 7 Février 2018 - 09h54
Bob Marley, éternel
Capitaine Bar au Village saramaca de Kourou. Samedi 10 février dès 20h30. (DR)

Samedi 10 février, la quinzième édition de la soirée Ayen ki reggae rend hommage au king Bob Marley. Une pléiade d’artistes locaux va donner de la voix en hommage à la légende jamaïquaine.

Robert Nesta Marley aurait eu 73 ans ce 6 février. Mais en réalité, pour ses fans, Bob Marley n’a pas d’âge. Et même si le king est décédé il y a 37 ans, le temps n’a effacé ni ses messages, ni son style.
Ce samedi, l’association Just Rasta, qui s’est récemment associé à Atipa record va montrer, encore une fois, toute l’étendu de l’héritage laissé par Bob Marley. La soirée va se tenir au Village Saramaca de Kourou, plus précisément au Capitaine Bar.

Ce sera la quinzième édition du concept Ayen ki reggae, soirée bien connue des amateurs de ce style musical. Sur scène, les chanteurs Valentina, Génobri, Skandalyze, Nyah Micky, Sko 2, Saimo I, Lephan T et MaltingMan. Ils seront également accompagnés de DJ : Selecta T de Saint-Laurent, TakMan de Kourou, MoreFaya de Marseille. Inédit : le comédien Gregory Alexander sera également de la partie et va proposer un slam. « Connaissant Greg, indique Agnès Golitin, de l’association Just Rasta, il y aura forcément des surprises ! ».

Pour cette quinzième édition de la soirée Ayen ki reggae, les organisateurs veulent aller au-delà du simple aspect musical. Ils ont ainsi invité le journaliste de Guyane la 1re, Nicolas Piétrus, à faire une présentation de leur idole. Le journaliste s’est aussi amusé à traduire quelques-uns des textes de Bob Marley. Ceux-ci seront lus lors de la fameuse soirée.

Les réjouissances commencent à 20 h 30. La partie musicale, à proprement parler, démarre à 22 heures pour se terminer au petit matin.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire