En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
NÉCROLOGIE

Philippe Louisor s'en est allé

MINOS Jeudi 24 novembre 2016
Philippe Louisor s'en est allé
Philippe Louisor (photo d'archives)

L'ancien saxophoniste des Mécènes est décédé mardi soir, le jour de la Sainte-Cécile, patronne des musiciens.

Comme un dernier soupir sur la partition de sa vie, Philippe Louisor, ancien saxophoniste de l'orchestre des Mécènes, s'en est allé à 54 ans, le jour de la Sainte-Cécile, patronne des musiciens. C'est au début des années 1980 que Philippe Louisor intègre le groupe des Mécènes, qui évoluait à l'époque au Soleil Levant. Au sax ténor, il va grandement participer à faire du groupe l'un des piliers de la musique guyanaise. Ses débuts musicaux ont commencé avec le quartet de Jacques Sainte-Rose sur des couleurs plus salsa. Il était aussi amoureux de pétanque et ancien membre du comité départemental de la discipline, à la base de la formation de la section bouliste du Sport Guyanais. En 1999, il est victime d'un AVC qui le tiendra éloigné de la scène musicale. Sa convalescence, dans le département de la Sarthe, lui avait permis de retrouver son activité professionnelle à EDF Guyane comme chef de section principal. La maladie ne le lâchera point et il n'apparaîtra plus sur les podiums musicaux et professionnels.
« TOUJOURS JOYEUX »
Marié et père d'un garçon, Philippe Louisor aimait aussi les oiseaux et possédait une belle volière, particulièrement les picolettes. Jean-Clair Anni, tromboniste des Mécènes, parle de lui. « C'était un bon musicien et dans le groupe, il avait su devenir un cadre important. Toujours joyeux, aimant la vie, même pendant sa maladie. Il avait essayé de revenir après son AVC, mais il ne pouvait plus jouer, alors il était venu le samedi soir sur le podium de Polina. Cela n'a pas duré. Mais la vie a fait le reste. »
Mardi soir pour la Sainte-Cécile, à l'annonce de son décès, de nombreux groupes en prestation lui ont dédié quelques passages. Philippe Louisor était le frère d'Albert Louisor, l'ancien gérant du cinéma Eldorado, à Cayenne.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème