En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

G Vybz, phénomène de l’Ouest

Propos recueillis par Fabienta Prosper Vendredi 19 Janvier 2018 - 20h04
G Vybz, phénomène de l’Ouest

G Vybz, de son vrai nom Gregory Palan, a profité de son passage dans sa commune natale, Saint Laurent du Maroni, pour accorder une interview à France-Guyane Musique. À seulement 26 ans, il rêve de conquérir le monde de la musique. Interview. 

Pourquoi t’être lancé dans la musique ?
J’aime en écouter. Je me suis simplement mis à en faire pour produire ce que je voulais écouter. J’ai d’abord fait des reprises en djuka, comme les autres ne le faisaient pas… J’ai essayé et ça a marché. Il y a des gens qui ont envie de boire, de danser, moi j’ai juste envie de chanter !
Quel est le plus difficile dans la musique ?
Le plus difficile c’est d’en vivre. Mais en ce moment ça va. Au moins tu choisis tes horaires. Si tu arrives à vivre de ce que tu aimes faire c’est déjà un avantage.
Ton meilleur souvenir ?
J’ai réussi à faire un titre avec Koloni. C’est quelqu’un que j’aime beaucoup, j’aime écouter ses sons depuis que je suis tout petit.
Quel est le message que tu fais passer dans tes sons ?
Le plus souvent c’est la motivation. Mon crédo c'est : « Yu na mu siibi tok ! Il ne faut pas dormir ». Il faut juste être motivé, se bouger pour arriver à quelque chose. Je chante ce que je vois et ce que je vis.


Quels sont tes projets ?
On prépare des cd's, des clips, des soirées, pour rester actif et créer du contenu. On essaie de progresser. Cette année on va produire des vidéos pour toucher un maximum de gens. Même si les chants sont en djuka et que tout le monde ne comprend pas, si c'est bien fait, ils adhéreront. 
Un artiste t’as inspiré en particulier ?
Kalash. Quand il a sorti son son Bendo, ça m’a donné envie de faire de la trap. Il a montré qu’il y avait d’autres façons d’aborder ce style.

>

>

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire