En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
ANTILLES

Fanny J : polémiques autour de son concert en Martinique

A. V. / M.B. Jeudi 07 décembre 2017
Fanny J : polémiques autour de son concert en Martinique
« Nous avons tenu à faire ce concert parce qu'il y a beaucoup de raisons qui ont fait que je me suis désintéressée de la scène musicale pendant deux ans » , explique la chanteuse (photo d'archives)

Programmé samedi dernier, le concert de Fanny J ne s'est pas passé comme prévu. Hier, Fanny J a répondu dans un communiqué.

Il y a eu le changement de lieu du concert. Mais visiblement, c'est l'article de nos confrères de France-Antilles, paru hier, qui a fait sortir la chanteuse de ses gonds. Dans l'après-midi, elle s'est fendue d'un communiqué. Elle réagit notamment à l'affichette du quotidien qui indique « Fanny J. ne veut plus revenir en Martinique » . La chanteuse a expliqué vouloir « rétablir la vérité » .
Elle revient, pour commencer, sur ses années loin de la scène. « Après deux ans d'absence, mon retour réfléchi et préparé, a sollicité un travail immense, des heures de discussion [...] Il y a quelques semaines de cela, lorsque nous avons conclu avec un organisateur - que je ne nommerai pas-, que mon retour en Martinique se ferait le 2 décembre au Grand Carbet. »
« NOUS DEVONS PRENDRE DU RECUL »
La chanteuse évoque son arrivée le 28 novembre et des répétitions le 29. Les choses se grippent le 30. « Alors que j'étais en interview, nous apprenons, à ma grande surprise, que le concert est annulé! De découvertes en découvertes, nous réalisons également que le Grand Carbet ainsi que la salle de répétition n'ont pas été payées, que la communication autour du concert est quasi inexistante, que ma présence au journal télévisé ainsi que le billet prévu pour la venue de mon invitée Joyce ont été annulés. »
Ces aspects, l'organisateur du concert (lire ci-dessous)les réfute.
Fanny J et son équipe expliquent avoir donc décidé d'organiser, ailleurs, un autre concert « Nous savions que nous ne serions pas rémunérés, ni les musiciens, ni moi-même, mais nous avons pris le pari de satisfaire au mieux le public. » Fanny J « remercie les coproducteurs du nouveau concert et ses fans » . Elle s'applique surtout à rétablir une vérité : « Je démens fortement cette propagande qui indique que je ne reviendrai pas en Martinique! Au lendemain du concert, j'ai témoigné mes remerciements et mon affection pour mon public de la Martinique. » Elle précise par ailleurs sa réponse à la question « À quand un prochain concert de Fanny J.en Martinique ? » La chanteuse est claire : « Pas dans l'immédiat. Mon équipe et moi devons prendre du recul, analyser ce qui nous est arrivé, afin de revenir dans de meilleures conditions. »
La version de l'organisateur : « Dire que j'ai mauvaise réputation est un grand mot »
L'organisateur du concert, Eddy-Michel Nicole Labranche accuse le manager de l'artiste d'avoir rompu le contrat sans le prévenir.
Vous clamez haut et fort que vous n'avez pas annulé le concert de Fanny J. Qu'est ce qui s'est passé ?
Ce concert se prépare depuis que Fanny J a chanté avec Madin'K au Domaine de l'Oasis durant les grandes vacances. Je lui ai envoyé un contrat (à la manager, ndlr), qu'elle ne m'a jamais retourné signé. On est parti sur une base de billets d'avion, hôtel... Tout ce qu'il faut pour accueillir un artiste. J'ai fait la promotion sur les médias, les réseaux sociaux... J'ai fait des affiches, 10 000 flyers qui ont été distribués. J'ai fait mon travail!
Si tout se passait bien comme vous le dîtes, comment vous êtes-vous retrouvé défait de ce concert ?
Le lundi 27 novembre, Madame Tacita m'a demandé un point sur le nombre de tickets vendus.
Nous étions à 110-120 tickets. Le mercredi, on avait rendez-vous pour que je lui donne une avance pour l'artiste. Madame Tacita m'avait dit qu'on pouvait attendre de voir cela lorsque nous serions en Martinique. Lorsque j'ai vu la hauteur de ma billetterie, j'étais à moins de 200 billets vendus, j'ai proposé à Madame Tacita de baisser légèrement sur le cachet de Fanny J et de donner à Warren la moitié de son cachet et qu'on fasse le concert. Elle m'a répondu catégoriquement que cela n'aurait pas pu être possible. Je lui ai demandé un moment de réflexion. Nous étions mercredi. Le jeudi, j'ai essayé de la joindre à maintes reprises, elle ne m'a pas rappelé. Sauf que j'ai reçu un mail de Monipass qui me fait la billetterie, me disant que quelqu'un de l'organisation lui avait dit que le concert ne se faisait plus au Grand Carbet. C'est là que je me suis dit qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas.
Et du coup vous avez fait quoi ?
J'ai appris que Warren, Fanny J, Rolyane Tacita et Rodolphe Erichot qui fait partie de l'organisation, s'étaient déplacés au Cosmopolite pour voir si cela était possible d'organiser le concert là. Pour moi, cela n'était pas possible, vu que j'avais un contrat avec Madame Tacita, des écrits et des mails [...] J'ai reçu un sms et un mail de Rolyane Tacita qui m'a dit qu'elle annulait le concert.
L'équipe vous accuse de ne pas avoir payé l'hôtel, le Grand Carbet et d'avoir disparu...
J'ai refusé de payer le reste de l'hôtel et les per diem. Et je ne paye jamais l'hôtel d'un trait. Je ne peux me permettre de continuer à payer un hôtel alors qu'il y a un autre organisateur qui a pris le relais sans que je le sache. J'ai payé trois billets d'avion au départ de Cayenne, trois billets au départ de Paris. J'ai versé des arrhes sur le Grand-Carbet. J'ai payé la publicité télé, radio, les flyers, le chauffeur qui les conduisait. Mais, moi, Monsieur Nicole Labranche Eddy-Michel, je n'ai pas annulé le concert.
Vous avez quand même une réputation discutable dans le milieu...
Ma conscience est tranquille. Dire que j'ai mauvaise réputation est un grand mot. C'est très facile de dire cela.
Propos recueillis par Mélinda BOULAI, FAM

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

roots973 07.12.2017

ça a un gout de deja vu ... one love festival ...

Répondre Signaler au modérateur