France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Paassy 06-02-2018 12:17

Tout à fait, la logique aurait voulu que rodolphe Alexandre ne tacle pas seulement l'Etat, mais également Karam et les députés de l'époque. Ce qui me gène là, c'est que l’exécutif local (passé ou présent) est dédouané totalement, comme s'il n'était pas au courant que l'inertie de l’État pouvait être grande, surtout si on reste dans l'attente sans agir. La procédure contre l’État aurait dû être initiée plus tôt comme le font les conseils régionaux de métropole, qui n'attendent pas 12 ans avant d'agir. 12 ans, c'est énorme ! Et c'est incompréhensible.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express