France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Ergo sum 01-02-2018 20:40

Et vous, vous y allez trop faiblement. Le nombre des pédophiles en puissance ou confirmés mais pas encore confondus ou le nombre des maîtresses majeures à l'usage ne relativisent pas les exigences et les ressentiments face à un cas confirmé de pédophilie. Sauf chez ceux qui cherchent à minimiser l'histoire comme vous semblez le faire. L'exigence de son nom est compréhensible, abstraction faite de son lynchage plus probable que son passage à un acte qu'il n'a peut-être jamais commis. Pas sûr que sa remise en liberté soit un cadeaux...

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express