En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
Paassy 16-01-2018 02:21

Sans le financement ? Vous plaisantez ! Le financement était là, et depuis plus de 30 ans l’État a dû régulièrement faire des rallonges conséquentes. Dans les autres départements (OM ou pas), les financements étaient suffisants parce que les élus maitrisaient leurs budgets. Chez nous, non seulement ils ne savent pas, mais ils ne veulent même pas le maitriser (sauf peut être R. Alexandre). Cela fait 30 ans que la cour des comptes alerte sur des budgets de fonctionnement disproportionnés et injustifiés qui plombent totalement l'investissement. Personne ne réagi. Karam veut une route pour Apatou pour rallonger le tour cycliste de Guyane, il demande à l’État qui dit non trop cher et pas justifié, alors il endette jusqu'au cou le conseil régional pour sa lubie. Après, pas de sous pour les lycées. Ben voyons. On nous fait croire que la rue (96 et 2017) a gueulé contre les manquements de l’État, mais c'est faux, ce sont les élus qui ont failli à leurs taches ! Si la CTG est aujourd’hui en besoin de rattrapage, c'est à cause de 30 ans de corruption, de négligence, d'incurie et de népotisme. Soyons lucides, Karam et Tien Liong, tous deux indépendantistes, ont sabordé la Guyane. Entre les deux tours de l'élection à la présidence de la CTG, ATL a embauché et renouvelé des contrats pour tenter de remporter la victoire... Et vous ne comprenez toujours pas pourquoi la majorité d'entre nous ne voulons même pas d'une autonomie ? Nul besoin d'instruction pour comprendre ! Juste constater

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express