En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
den97300 06-10-2017 14:44
Tout peur se comprendre

On peut comprendre chaque point de vue,si on accepte de rester objectif. Des gens, étrangers ou pas,arrivent et s'installent sans autorisation sur des terres qui ne leur appartiennent pas. Des marchands de sommeil en profitent et s'enrichissent grassement et aux yeux de tous. Additionnés à cela,l'électricité et l'eau sont détournés et génèrent des frais colossaux aux contribuables. D'un autre côté,l'Etat perçoit des taxes d'habitation sur ces terrains illégalement exploités, ce qui donne du crédit à ceux qui les occupent ,pensant ainsi que l'Etat autorise leur installation. Mais il n'en ai rien car dès qu'on occupe un terrain,l'Etat prélève sa part. La régularisation se fera tôt ou tard, expulsion ou pas,mais les caisses de l'Etat n'attendent pas. Et puis,vous avez ceux qui payent un loyer tous les mois,des taxes chaque année, qui dépensent malgré eux car pas le choix. Et qui attendent patiemment un logement social leur permettant de soulager les charges et (sur)vivre de manière plus convenable. Des constructions sont entreprises mais les livraisons ne sont pas pour eux. Elles sont pour ceux qui squattaient les terrains. Des logements neufs,a des prix très abordables (250€/mois le studio sans APL), à proximité des commerces, écoles et réseau de transport en commun. Alors là, comment le comprendre lorsque chaque mois on se retrouve si rapidement à devoir a sa banque l'argent que l'on a même pas encore gagné. Et devoir rester étouffé par des charges toujours plus lourdes. Les autres personnes sont en situation précaire pour la plupart mais avec le cumul des aides, qui restent légitimement et réellement à plaindre ? Je suis sceptique. J'ai vu la misère de ces gens au mont baduel. Mais je comprends aisément toutes ces personnes qui comme moi ont en marre de subir ce système déloyal mais légal malgré tout. La colère monte ? Oui. On a vu ce qu'elle peut donner comme résultat. Mais le pays s'en relèvera t il d'une énième grève générale,d'un autre conflit?au final,toujours les mêmes qui sont fondus comme des moutons. Le problème est que les moutons sont a sec. On vit tous a crédit. tous le monde. Sinon i faut se ruiner la santé ou être dans l'illégalité. Er la liberté

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express