France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
joko973 06-10-2017 00:12

Revenir sur cette décision, ce serait autoriser toutes les occupations et installations illégales sur des terrains sans droit ni titre de propriété. Pendant ce temps, ceux qui respectent la loi attendent pendant des années un logement ou bien économisent pour l'acheter. Ne parlons pas de ceux qui l’obtiennent par filon, pour presque rien. Le monde à l'envers. Cette comédie a assez duré. Merci aux élus de se bouger sinon d'autres le feront à leur place. La colère monte...

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express