France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Paassy 24-04-2017 19:00
Traitre un jour, traitre toujours.

Oui, il faut rester vigilant. Mais pour faire entendre notre vigilance, il faut savoir quels sont les élus qui ne cautionnent pas ce hold up de la démocratie. En regardant le mouvement, on a vu que 20 000 personnes se sont mobilisées pour les revendications légitimes. Dès que le changement statutaire a été injecté par les indépendantistes, on ne dépassait pas les 300 personnes aux meetings. La place est grande pour les loyalistes. Si aucun élu ne veut les entendre, le moment est sans doute venu pour l'émergence de nouvelles personnalités. En arborant le drapeau indépendantiste à la CTG et lors de la signature avec le préfet, Rodolphe Alexandre a trahi ses électeurs. Chabin commence a avoir un sacré passif dans la traitrise.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express