France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
domguyanais 04-06-2013 15:29
suite

... L'argent à disposition des collectivités locales n'est pas extensible... Les salaires prennent la majeure partie de ce capital. Mais plus rien pour les infrastructures. C'est comme si l'on voulait embaucher un maçon si bien rémunéré que l'on ne peut plus payer le ciment, les parpaings, la bétonneuse... Les rythmes de travail en Guyane sont très loin d'être fatigants, et il y a des tas de raisons pour cela... La chaine de travail est souvent interrompue par un partenaire défaillant et c'est ce qui rend le travail délicat. On paie donc très cher des salaires pour peu de rendement productif. Par contre la consommation n'a pas besoin d'être soutenue... L'article parle d'investissements extérieurs à la GUyane par les fonctionnaires et leurs primes. Il suffirait de rendre la vie en Guyane plus attractive, par des défiscalisation sur de bons produits. Les chantiers fabriquent des maisons avec du personnel sous qualifié et donc de basse qualité. Seuls les ignorants peuvent se faire piéger par ces produits.. Le discours global revient donc systématiquement à détourner toujours plus d'argent de l'ETAT pour la seule consommation des habitants les plus privilégiés de Guyane. Comme disent les chefs d'entreprise , la Guyane ne produit rien, sauf des fusées.. CQFD

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express