France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

A pa mo ki di

Vendredi 07 décembre 2018
UN MÉCONTENT À LA PRISON. L'État vient d'être condamné à verser 5500euros à un ancien prisonnier de Rémire-Montjoly pour ses conditions de détention. Le Conseil d'État indique qu'il a été détenu « dans des cellules collectives sous-dimensionnées pour le nombre d'occupants, dépourvues d'un apport de lumière naturelle suffisant privées d'un système d'aération adapté au climat de la Guyane et dans des conditions d'intimité et d'hygiène notablement insuffisantes » . C'est dire que si cette nouvelle fait le tour des cellules guyanaises, l'État risque de devoir sortir à nouveau le porte-monnaie.
À moins qu'au centre pénitentiaire, la situation soit différente d'une cellule à l'autre...

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire