France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

A pa mo ki di

Mardi 11 septembre 2018
DÉBAT AUTOUR D'UNE MILICE ?. Que chacun pense être dans son bon droit, c'est le principe même d'une démocratie. Ceux qui disent agir au service de la population pour déloger des squatteurs estiment avoir raison. Les autorités judiciaires qui défendent les valeur « d'un état de droit » font aussi bien de le rappeler.
En tout état de cause, une action (quelle qu'elle soit) qui fait autant débat montre à quel point, elle a un intérêt dans un sens comme dans l'autre. Le problème des squats est un réel fléau dans notre belle Guyane, et forcément il mérite que que l'on s'y penche concrètement avec des solutions durables, non... ?

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Ergo sum 11.09.2018
dtc97300

Faux. La démocratie n'entend pas automatiquement la séparation des pouvoirs qui est arrivée plus tard et vise l'équilibre des institutions.
Marrant que vous vous en preniez à ce "groupuscule" (pour une action d'intérêt général) alors que c'est le procureur qui incarne la violation de la séparation des pouvoirs. Vous n'en avez jamais entendu parler ?
L'idée démocratique reconnaît au peuple le droit de se substituer au pouvoir et de se révolter au besoin si celui-ci ne le sert pas. Déclaration des droits de l'Homme, mon petit.
Vous connaissez 1789 ?

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 11.09.2018

Êtes-vous au courant que la république n’est pas régi par la déclaration de 1789 ? Pour le copinage et les petits mots...je sais que ce manque d’éducation est une coutume locale. Je ne vous en tiens pas rigueur comme du manque de profondeur de votre raisonnement digne du grand Melville. Sur ce, bonne continuation.

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 11.09.2018

Vous devriez revoir votre définition de démocratie plus que fantaisiste. Ce n’est pas que chacun pense être dans son bon droit. En démocratie, le peuple choisit des représentants et les pouvoirs sont séparés. Ce n’est pas un groupuscule qui fait la loi quand bien même on voit ou constate des problèmes. Sinon, il faut que ce groupuscule se présente aux élections...ah mince ça a déjà été fait et ils n’ont pas été élus.

Répondre Signaler au modérateur