En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

A pa mo ki di

Mercredi 29 novembre 2017
QUAND ON SE RASSEMBLE, C EST LA'GUYANE QUI GAGNE!. Les choses étaient mal parties dans le dossier de la fermeture nocturne du trafic aérien à l'aéroport Félix-Eboué, et il faut bien l'avouer, l'impact sur la desserte assurée par Surinam Airways n'était pas négligeable.
Manifestement, l'heure est au consensus et quand toutes les bonnes volontés politiques et économiques se rassemblent pour trouver un « début de solution » avec l'État, les choses avancent Certes, il y a des concessions de part et d'autre, comme la réduction du nombre de vols nocturnes pour la compagnie aérienne, mais finalement l'essentiel était de sortir de l'impasse et surtout de trouver un accord qui profite à la Guyane, aux contrôleurs aériens et autres opérateurs présents sur le site aéroportuaire.
Alors, maintenant, croisons les arguments pour convaincre les aiguilleurs du ciel, de l'autre côté de l'hexagone de venir renforcer leurs collègues guyanais. Allez, on y croit!

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire