En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

A pa mo ki di

Jeudi 18 mai 2017
ANODIN OU NON ?. Là n'est pas la question. Quand cessera-ton d'opposer les genres par le biais de publicités qui se bornent à des représentations archaïques ? À l'occasion de la Fête des mères, ce sont à nouveau les tables à repasser et divers appareils ménagers qui envahissent les espaces publicitaires. On peut, bien sûr, croire que tout ce que souhaite une femme pour la Fête des mères, ce sont de nouveaux gadgets pour assouvir son inextinguible soif de ménage. Et dans quelques semaines, à l'occasion de la Fête des pères, la tendance publicitaire sera à la perceuse. En plus d'être lassante, cette volonté de continuer à classer hommes et femmes dans des tâches prédéfinies est rétrograde.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

DanaLize 19.05.2017
Il est temps de changer

Il faut que les publicistes utilisent des hommes pour vendre des fers à repasser et autres appareils . A bon entendeur....

Répondre Signaler au modérateur
Gabianne 18.05.2017
tout a fait

Ce genre de publicité sexiste et d'un autre âge ramène la femme à un rôle très réducteur; que la première qui a aimé recevoir une table à repasser en cadeau lève la main!

Répondre Signaler au modérateur