En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Appel à la solidarité pour Haïti

Serge RAVIN Mercredi 12 octobre 2016
Appel à la solidarité pour Haïti
La consule d'Haïti attend beaucoup de la solidarité de la Guyane (SRa)

Rodolphe Alexandre a reçu la consule d'Haïti en Guyane hier matin, Marie Élena Rivet-Dorival. Le président de la CTG en appelle à la solidarité.

Le cyclone Matthew a fait des ravages sur l'île. Marie Eléna Rivet-Dorival, consule d'Haïti en Guyane, a été reçue par Rodolphe Alexandre à la Collectivité territoriale, hier matin. Au programme : trouver quelle aide apporter à Haïti et déterminer les besoins urgents du gouvernement. Parmi les urgences : la fourniture de bois, de tôles, de tout matériel de construction pour ériger des ponts et construire des abris provisoires, notamment pour les écoles. En matière de santé, les besoins sont vastes aussi : médicaments, moyens de purification d'eau et bien sûr des fournitures alimentaires et vestimentaires. Ces mesures s'ajoutent à celles déjà mises en oeuvre par le collectif institutionnel érigé en Guyane qui oeuvre dans le cadre du projet de fourniture d'un moulin à maïs, d'un poulailler, d'un atelier de couture et de distribution de caprins aux agriculteurs-éleveurs.
DANS LE COEUR DES GUYANAIS
La consule d'Haïti précise que son gouvernement travaille aussi pour maîtriser et réguler toutes les aides qu'il reçoit afin de planifier le plus justement la distribution aux populations.
« Les régions du sud sont les plus touchées, notamment Aquin et les Cayes dont sont issues de nombreuses personnes vivant en Guyane » a précisé Marie Eléna Rivet-Dorival. Elle attend donc aussi beaucoup de solidarité de la part de la population haïtienne vivant ici.
Roldophe Alexandre, dans son appel à la solidarité, a précisé qu'avec « la participation des corps consulaires et de la préfecture, tout est mis en oeuvre pour que s'effectuent dans les semaines qui suivent les premiers acheminements vers Haïti » . Il a souligné que « la population haïtienne, eu égard à la composition multiculturelle de son territoire, tient une place une place particulière dans le coeur des Guyanais » .

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

cleo 14.10.2016

Les plus chanceux seront ceux qui arriveront à passer les frontières Guyanaises avant la fin de l'année...

Répondre Signaler au modérateur
Betty12 13.10.2016

Allez la diaspora haïtienne , c est le moment d oeuvrer pour Haïti chéri!!!!
Et la ctg, commencez à balayer devant votre porte avant de donner des leçons!!!

Répondre Signaler au modérateur