France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

La Guyane des années 50 en images

P.R. / ina.fr Lundi 4 Mars 2013 - 10h34

Les archives de l'Institut National de l'Audiovisuel offrent aux internautes l'occasion de (re)découvrir des images de la Guyane des années cinquante. 

Gilbert Leuk raconte son voyage en Guyane à la fin des années cinquante dans la série "Voyage sans passeport", diffusée sur l'ORTF en janvier 1959. Il y raconte notamment la vie après le bagne, où les anciennes cellules sont occupées par des Créoles selon lui. Contacté par nos soins, l'historien Eugène Epailly réfute cette information. Les maisons des fonctionnaires du bagne ont par contre été mises à la vente après la fermeture du pénitentier. Le collectionneur de papillons relate ensuite sa descente du Maroni en compagnie d'un bagnard unijambiste condamné à la relégation. Le reportage se conclut sur des images d'orpailleurs au travail sur un placé. Source : Institut national de l'audiovisuel :



Pour le deuxième volet de la série, Gilbert Leuk arrive en compagnie de son bagnard dans un village Wayana, tribu désuettement appelée Roucouyenne par le lépidoptériste, afin de trouver des guides pour une chasse au Morpho. S'ensuit une expédition en pirogue. Dans la forêt, les Wayanas abattent quelques arbres afin de tracer des couloirs destinés à la capture des papillons. Placé dans l'un de ces couloirs, le chasseur attire le papillon à l'aide d'une amorce faite d'un vieux papillon, et le capture d'un coup de filet. Une autre espèce se chasse à quelques mètres du sol, sur une plate-forme de branchages :


Pour le troisième et dernier volet de la série, Gilbert Leuk filme la vie quotidienne des Wayanas vivant au bord du Maroni : pêche à l'arc sur le fleuve, préparation et application de la teinture à base de roucou servant à teindre les corps, fabrication du kalembé, récolte des carottes de manioc et préparation du couac etc. Si les commentaires ont mal vieilli (on y parle de "races indigènes"), les images restent saisissantes et révélatrices de la Guyane des années cinquante :




D'autres vidéos sur la Guyane, notamment de Roger Louis, sur le site de l'Ina :


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire