En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Macouria se met à la glisse

David RODOREDA Lundi 23 octobre 2017

1. Ouvert aux jeunes à partir de 10 ans, le skatepark accueillera des cours, chaque jour, de 16 heures à 19h30, puis sera en session libre jusqu'à 21 heures. (David RODOREDA)

Afficher toutes les miniatures

Le skatepark de Soula a été inauguré samedi après-midi, en présence d'Anthony Avella, double champion du monde de roller. Le champion de Guyane Thomas Pépin a également fait montre de son talent. Qu'ils soient à rollers, skate, trottinette ou BMX, les jeunes du quartier disposent désormais d'un équipement sportif pour s'adonner à la glisse en plein air.


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

xxl 23.10.2017
LA DESTRUCTION DE KOUROU

PISTE CYCLABE
SKATEPARK
BUS TRANSPORT
AMENAGEMENT BORD DE MER
ETC ETC
Un maire fantome bientot une ville fantome.

Répondre Signaler au modérateur
jeje973 23.10.2017
Bravo

La construction de ce skatepark a débuté quand ? Celui de Kourou a débuté en début 2016, mi-2017 sans être inauguré, il est squatté de façon sauvage sans règlement.

Répondre Signaler au modérateur
jml973 23.10.2017
Enfin des élus qui agissent de façon intelligente

Oui ce skate park a été construit très rapidement sur un lieu adapté avec des équipements démontables à un coût raisonnable, soit 180 000 euros. Enfin un équipement réalisé rapidement et en bonne intelligence. Celui de Kourou a été construit en dur sur un site naturel (à moins de 150 mètres de la dune mer) proche d'un site de ponte de tortues pour plus du triple, soit plus de 500 000 euros. Mais ce n'est pas grave puisque c'est la CTG qui paye. Après on se plaint qu'il n'y ait pas d'argent pour les équipements du reste de la Guyane. Les différents élus de Kourou devraient prendre exemple plutôt que de faire des choses aussi stupides et sans réfléchir aux conséquences sur la nature et sur le bon développement du reste de la Guyane.

Répondre Signaler au modérateur