En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Loyer, toujours plus forte

Renaud CANUT Lundi 20 mars 2017
Loyer, toujours plus forte
1. Dès le départ, les ténors de la course ont imposé un rythme qui leur a permis de creuser l'écart. Saïd El Medouly, en embuscade derrière Adrien Guiomar, a attendu son heure patiemment. (Renaud CANUT)

La 27e édition du Marathon de l'espace qui s'est courue hier matin à Kourou a été remportée par Saïd El Medouly du 3e REI, en 2h30'25. Il n'a donc pas battu le record établi par Antoine David en 2003, qui est de 2h27'44. Chez les dames, Carine Loyer continue d'impressionner. La sociétaire de l'Etoile Montjolienne, qui s'est imposée, a terminé 5e au classement individuel (scratch) grâce à un chrono de 3h03'43. Cette performance lui permet de battre le record datant également de 2003, détenu par Patricia Taillebresse, qui était de 3h04'02. Sans surprise, le 3e REI s'est octroyé la course par équipe. Avec 1120 participants, 140 individuels et 196 équipes de relais de 5 coureurs, le cru 2017 a été excellent.

2. Carine Loyer est montée en puissance au fur et à mesure des kilomètres. Ce qui lui a permis de gagner, de battre un record et d'entrer dans l'histoire sportive du pays. (Renaud CANUT)
3. Les derniers kilomètres de Carine Loyer, avec à la clé un nouveau record du Marathon de l'espace. (Renaud CANUT)
4. Si la compétition a fait rage, la solidarité entre concurrents a permis à certains de terminer leur parcours. (Renaud CANUT)
5. Le rocher des champions. Un podium atypique sur lequel les trois premiers ont repris leur soufle. Au centre, le vainqueur, Saïd El Medouly, à gauche son dauphin, Adrien Guiomar, à droite, le troisième Habib Mosbah. (Renaud CANUT)
6. Saïd El Medouly a fait la différence sur le trajet retour. C'est seul qu'il s'est envolé vers la ligne d'arrivée pour une victoire méritée. (Renaud CANUT)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire