En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Les amateurs de tirages réclament un circuit

Pierre Rossovich Mardi 23 février 2016
Les amateurs de tirages réclament un circuit
Les amis de Tome se sont rassemblés samedi soir à Cayenne pour lui rendre hommage. Ils dénoncent les conditions dans lesquelles il est mort et demandent un circuit sécurisé. (PR)

Un nouvel accident mortel a eu lieu en marge d'une course sauvage. Les participants accusent la gendarmerie d'en être à l'origine et demandent un circuit pour assouvir leur passion.

Samedi soir, à la station 24 heures/24 de la route de la Madeleine à Cayenne. Ils sont plus de cinquante deux-roues à s'être posés là. Une voiture crache le titre Trop Real Friend de Gifta. Après s'être rassemblés devant le Family Plaza plus tôt dans l'après-midi, et après avoir sillonné les rues de Cayenne, les amis de Tome Abrahams, mort à 28 ans après une course, sont réunis pour lui rendre hommage.
Ils tiennent à dénoncer les conditions dans lesquelles il est mort. Injustes selon eux : le 8 février, un tirage se déroule après le pont du Larivot. Les gendarmes arrivent sur place. Les participants à la course sauvage prennent la fuite. Dans la panique, Tome se fait percuter par un autre scooter. Il meurt dix jours plus tard, le 18 février, à l'hôpital. Assistant chef de chantier, il était père de quatre enfants. « Un bon gars » , selon ceux qui le connaissaient. « Il y a déjà eu plusieurs accidents de ce genre, raconte Shatta. Les gendarmes arrivent et les gens fuient pour ne pas se faire saisir leurs engins. Notre ami est mort bêtement. Il roulait peut-être trop vite, mais c'était par peur. »
PAS DE FINANCEMENT
« On demande une piste, continue Shatta. On va monter une association. Les tirages sont illégaux, alors que les courses de départ arrêté à Rémire sont tolérées. Nous, on est mal vu. On ira devant les élus demander un circuit. On ne veut plus être stigmatisés. »
Depuis avril 2014, des runs autos sont régulièrement organisés route de Baduel, sur 200 mètres. Edy François, à l'initiative de ces manifestations, est un ancien participant aux tirages. Avec l'association Asa Équateur, il a tenté de faire la même chose pour les deux-roues, sur la route de la Carapa, à Macouria (RD2). Le projet était d'aménager une portion de route pour accueillir ces courses. Le maire Gilles Adelson aurait donné un accord de principe. « Il suffisait d'élargir la route pour qu'elle atteigne douze mètres de largeur, repousser les canaux et créer un espace pour accueillir le public » , explique Edy François. Mais l'association n'a pas pu trouver les partenaires pour financer le projet, d'un coût de 250 000 euros. Le projet est donc tombé à l'eau.
« ON N'INVESTIT PAS POUR FAIRE LE CON SUR LA ROUTE »
Des fous du guidon, on en voit tous les jours sur la route. Ils roulent sans casque, sans lumières, zigzaguent entre les voitures... Pourtant, les passionnés des deux-roues l'assurent, ils veulent se mettre en règle. « Des Guyanais partent au Suriname pour participer à des courses internationales, explique Edy. Lorsque l'on investit à ce point dans une passion, ce n'est pas pour faire le con sur la route. » Et Edy de s'appuyer sur l'exemple des runs de Baduel. « Depuis que ça a été lancé, on voit beaucoup moins de courses sauvages de voitures. C'est donc bien le manque de structures qui poussent les deux-roues à se rassembler illégalement. »
Tome Abrahams est mort jeudi des suites d'un accident de la route en marge d'un tirage au Larivot, le 8 février. (DR)
« Trente ans d'attente »
Un projet de circuit pour deux-roues revient régulièrement dans le débat depuis des années. Les « anciens » se souviennent encore qu'un championnat de cyclo a déjà existé en Guyane. Entre 1987 et 1992 précisément. Organisées par la Fédération française de moto (FFM) et gérées par des passionnés comme Xavier Lo Pinto, Jean-François Gauthier ou Philippe Tribord, les courses comprenaient trois catégories. « Le championnat était très suivi, se souvient Xavier Lo Pinto. Puis les pouvoirs publics l'ont arrêté. Ils faisaient l'amalgame entre les pièces de compétition - interdites - et les kits. »
Un circuit était également à l'étude il y a longtemps. « Nous avions fait venir le directeur du circuit Carole de Paris » , se souvient Xavier Lo Pinto. Sans succès. Pour l'ancien propriétaire du magasin Polymeca, le tirage est un « phénomène de société auquel il faut apporter une réponse » . Lui aussi en est convaincu, les jeunes se prêteraient volontiers aux réglementations d'un circuit officiel. « Lorsqu'il y avait le championnat, il n'y avait quasiment plus de tirages, sauf les classiques de la Fête de Cayenne ou de la Nuit du bac » , raconte-t-il. Xavier Lo Pinto se souvient aussi que trente ans en arrière, tous les élus d'aujourd'hui, ou presque, participaient aux tirages. Trente ans d'effets d'annonce et d'attente...
REPÈRES
Aux Antilles
En Martinique, un championnat de supermotard existe de longue date. En Guadeloupe, un circuit de supermotard est en construction à Baie-Mahault sur un terrain de 3,5 hectares.
Moins d'acccidents
Une étude nationale a prouvé que les départements possédant un circuit comptent toujours moins d'accidents mortels que ceux qui n'en disposent pas.
Pas de délégué
Contactée par nos soins, la Collectivité territoriale indique que personne n'a encore été délégué à la sécurité routière à la CTG.
58% d'internautes favorales sur franceguyane.fr
Selon une question de vote posée sur notre site internet, vous êtes une majorité à être favorable à un circuit pour les deux-roues (89 internautes sur 149, soit 58%). Au contraire, 51 internautes y sont opposés (34%), alors que 8% sont sans opinion.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
11 commentaires

Vos commentaires

Pellucci 24.02.2016

Rien que sur la photo, on peut voir que 4 casques..... ça veut tout dire......

Répondre Signaler au modérateur
pakapaletrop 24.02.2016
Regle numero un: ne jamais assumer

Je ne suis pas du tout ami avec la police mais de la à dire que c'est leur faute si le gars et mort en se faisant shooter par un autre qui fuyait faut arrêter les blagues les gars. Ca fait toujours mal de perdre quelqu'un mais arrêtez de délirer !

Répondre Signaler au modérateur
cél 24.02.2016

la guyane et ses tirages 50 ans d'histoires car la génération des hommes nés en fin des années 50 le faisait! Ok pour le circuit mais avec des règles de sécurité et pourquoi pas structurer une filière qui pourrait rapporter des emplois et un œil sur la Guyane! quitte à le faire, faisons le bien!!!! Pour info, au centre commercial de Paris nord il y a les courses de voitures les weekends comme dans fast and furious donc il nous sera dure d'arrêter ce fléau même si 28 ans et encore faire du tirage c'est pas être responsable!

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 24.02.2016

Vous avez raison, soyons fiers de l'histoire de nos tirages, ses morts, ses routes bloquées illégalement la nuit, ses caillassage de gendarmes, etc...
On devrait demander à la CTG d'inscrire le tirage au patrimoine de la Guyane tiens !
Sans rire, quand on est jeune, on peut faire des choses bien moins stupides que ça et bien plus formatrices et valorisables pour l'avenir.
Faire un circuit ? Pour que ça devienne un concours de kékés qui se pavanent avec des cyclos de carnaval, des clones de maitre gims avec casquettes à poils équipées de petites lumières qui clignotent, sono à fond dans les coffres de voiture, et tout le décorum grotesque de cette culture d'attardés mentaux sans aucune personnalité ?
Beurk. Non merci.
Arrêtons d'encourager la médiocrité, exigeons l'excellence pour notre jeunesse.

Répondre Signaler au modérateur
Pellucci 24.02.2016

Je suppose que le trajet Cayenne - Le circuit sera fait par la route..... Une sorte de Pré-course. Car je les vois mal les transporter en pick up ou sur remorque !!!

Répondre Signaler au modérateur
Hush 24.02.2016
undefined

C'etait un bon gars oui qui faisait la course sur un deux roues alors qu il avait 4 enfants! Mer.... Ce qu'ils n'ont pas compris est que toutes les modifications et tuning qu'ils font ne sont pas homologués et donc n'ont meme pas leur place sur circuit. Je n'ai rien contre les 2 roues, mais il faut admettre qu'ils nous pourissent la vie au quotidien, ils sont plus pressés que les pompiers ne respectent pas du tout le code de la route, c'est simple: quand on en rencontre un sur la route, qu'il roule bien ou pas on se sent tout de suite en danger, la peur d'un comportement stupide tellement c'est devenu commun. Je suis totalement contre ce circuit qui encouragera les jeunes a booster leur engin et faire les fous sur la route. Il faut juste eradiquer ce phenomene qui gangrene depuis trop longtemps, c'est desolant qu'un pere de famille trouve la mort aussi jeune, cela prouve bien le niveau de notre société moyenageuse.

Répondre Signaler au modérateur
cleo 24.02.2016

Alors qu'il manque tellement d'infrastructures de toutes sortes en Guyane pour contribuer au développement du pays , ces jeunes égoïstes réclament un circuit pour assouvir leur désir de vitesse et leur besoin de reconnaissance ....Comme si c'était une fin en soi .
De plus sachant que le tirage est une pratique illégale, c'est normal que les gendarmes viennent contrôler; si ces jeunes n'avaient pas tous fui ce drame ne serait pas arrivé...

Répondre Signaler au modérateur
Pellucci 23.02.2016
Circuit, oui mais ....

Un circuit, pourquoi pas, mais déjà, il faut un casque (c'est pas gagné !!!), une combinaison cuir (300 euros minimum) chaussures, gants etc....)
Un récupérateur de liquide, un freinage des écrous, etc etc...
Il y a une loi aussi sur circuit, je crois qu'ils l'ont oublié !!

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 23.02.2016

Être père de 4 enfants et faire du tirage, ça n'a rien de responsable...

Répondre Signaler au modérateur
laurent 23.02.2016
Ils ont l'argent?

Ils ont le fric pour construire un circuit pour "machines illégales"? Non, ils demandent aux contribuables de payer...

Répondre Signaler au modérateur