France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

La pépite Aaron Gozlan

Marlène CLÉOMA Mercredi 12 septembre 2018
La pépite Aaron Gozlan
Aaron Gozlan, avec l'équipement du Soccertime. Le jeune footballeur vient d'être recruté par Montpellier, à 11 ans (DR)

C'est sur la pelouse du stade Étienne-Dorlipo à Rémire-Montjoly qu'Aaron Gozlan a fait ses premières armes à l'âge de 6 ans. Cinq ans plus tard, le jeune milieu de terrain vient d'être recruté par le club Montpelier dans la catégorie U13. Rencontre avec un meneur de jeu qui a du potentiel.

Son intelligence de jeu bluffe ses entraîneurs, sa discipline de travail à son âge laisse son père sans voix. Aaron Gozlan fait partie de ces jeunes joueurs passionnés qui mangent, dorment et respirent le football. « Je joue au foot depuis que j'ai 6 ans. Mon père et ma mère sont des passionnés et mon grand-père était un footballeur professionnel évoluant à Tottenham. Ce sont eux qui m'ont transmis l'amour de ce sport » , raconte Aaron, ému. Car quand il parle foot, le jeune parle aussi famille. En dehors de ces deux mondes, rien ne compte vraiment pour le désormais numéro 14 de Montpellier.
SES DÉBUTS
Avant d'intégrer le club de l'Hérault, Aaron a fait ses débuts à l'ASC Rémire sous les ordres de Georges. Très rapidement, il suscite l'intérêt de son formateur par « ses qualités techniques et sa motivation » . Il reste un an au club avant de s'engager sous des nouvelles couleurs avec le Sport guyanais pour deux ans. Il y gagne la coupe U11 de Guyane à tout juste 9 ans.
Désireux de découvrir d'autres facettes du football, son père accepte de l'inscrire au Soccertime de Rémire. Il y est coaché par Fred Crebiller. Avec Soccertime, il participe à un stage d'immersion au Toulouse FC. Ils partent également en Bretagne pour le tournoi Danao Gwened Cup en juin dernier. C'est grâce à ces différents stages, que le responsable de recrutement de Montpellier identifie les qualités du jeune homme, bien aidé par son père qui ne cesse de partager les vidéos de ses performances sur YouTube et autres sites Internet.
Si le père de Aaron est son premier supporteur, il a un oeil bienveillant sur la scolarité de son fils. « Dès le départ, je lui ai dit que je ne le laisserai poursuivre sa passion que si les résultats scolaire suivent. Il est très mature il arrive très bien à ajuster école et le football » , dit fièrement Rodolphe.
Talentueux, son petit protégé possède un certain charisme qui lui permet de se faire entendre par ses coéquipiers, ce qui l'amènera à enfiler le brassard de capitaine à chacun de ses clubs.
TRAVAIL ET DISCIPLINE
L'enjeu désormais est majeur. Ce n'est pas un problème pour Aaron qui se donne les moyens d'être à la hauteur. Car en dehors des entraînements trois fois par semaine, le jeune milieu de terrain originaire d'Angleterre s'impose un travail personnel.
« Je veux progresser et m'améliorer. Je travaille mes tirs, ma précision. Je cours, je fais de la musculation. C'est une chance de vivre ses rêves et de continuer à vivre avec sa famille. D'autres n'ont pas le choix, je sais ce que je veux, je prends du plaisir à jouer au football. À moi de faire mes preuves. »
Malgré son énergie déconcertante, Aaron possède un petit gabarit jugé trop fragile, qui a priori peut lui porter préjudice. Mais nous nous rappelons les débuts d'un certain Antoine Griezmann, rejeté par plusieurs clubs à cause de son physique jugé trop frêle. La suite, on la connaît.
Le petit prodige se forge un mental d'acier et s'inspire des joueurs dont il aimerait être à la hauteur un jour. « J'aime beaucoup Andrés Iniesta, Andrea Pirlo ; ce sont des exemples. Leurs parcours me parlent, ils voient tout avant tout le monde, ils ont la classe et sont élégants sur le terrain. Je m'inspire aussi de celui qui a révolutionné le football, Yohan Cruyff. J'espère avoir la même carrière! » C'est tout ce qu'on lui souhaite.
Un parcours déjà riche
- Il participe à un stage à Clairefontaine en 2016 et reçoit le trophée de meilleur joueur et meilleur état d'esprit pour sa catégorie d'âge.
- Il effectue un stage au pôle espoir de Castelmaurou (Haute-Garonne) où il finit premier de sa catégorie d'âge pour les tests techniques, ce qui est globalement positif car cela permet d'évaluer le travail fait en Guyane par rapport à l'Hexagone.
- Il gagne le Festifoot U13 pour la Guyane avec le Soccertime.
- Il part au tournoi U12 de la Danao Gwened Cup (Bretagne) 2018 avec son équipe.
- Il est en section sportive foot au collège avec quatre heures de foot hebdomadaires plus les matches (UNSS). Au total, il effectue un minimum de neuf heures d'entraînement par semaine plus un, voire deux matches par semaine.
SES STATS
En 2016-2017, avec le Sport Guyanais
- Minutes jouées : 587
- Tirs : 17
- Buts : 11
- Passes décisives : 9
- Dribbles : 24
- Passes réussies : 94,3%
- Duels gagnés : 67,2% (sur 72)
- Jeu : pied droit et pied gauche
- Jonglerie : 400 pied droit, 150 pied gauche, 46 de la tête
- Points forts : vision et intelligence de jeu, très grosse vitesse maximale aérobie (VMA) et très bon niveau technique
- Points faible : pour le moment, son petit gabarit

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Timalcayenne 13.09.2018
Bonne chance

Bonne chance !

Répondre Signaler au modérateur
xxl 13.09.2018
CRUAUTE

attention aux zuzu africain, pour prendre la place, tous les coups sont sur les terrains et crois moi le rêve peut devenir un cauchemard.

Répondre Signaler au modérateur
mica 12.09.2018
Un souhait!

Toujours aller de l'avant,vous avez le soutien de votre famille c'est un grand réconfort.Bonne chance pour votre carrière de footballeur jeune homme.

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3