En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

L'équipe de l'ASCG trouve un filon en or

MINOS Jeudi 10 août 2017
L'équipe de l'ASCG trouve un filon en or
La signature du partenariat avec le nouveau sponsor s'est déroulé mardi (Minos)

Quelques jours avant le départ du Tour de Guyane, la formation de l'Association sportive culturelle de Guyane (ASCG) a présenté son nouveau sponsor : la Montagne d'Or.

Mardi, en fin d'après-midi, dans les salons du Royal Amazonia, Nicolas Wing-Piou, le président de l'ASCG, présentait le nouveau sponsor qui va accompagner son équipe tout au long du Tour de Guyane (19-28 août). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les dirigeants de ce nouveau club ont su prospecter avec succès pour trouver un partenaire de poids.
Il s'agit de la compagnie Montagne d'Or dont on connaît les grands projets d'exploitation aurifère dans l'Ouest guyanais. L'entreprise minière a voulu de la sorte s'inscrire dans le tissu local et sportif de la Guyane en accompagnant l'ASCG dans l'épreuve. Il y a aussi tout un projet à long terme qui est défini pour les saisons à venir. Pour Rock Lefrançois, PDG de la Montagne d'Or, il était tout naturel d'être présent sur une si grande épreuve. « Il y a des valeurs communes entre nos deux entités et quand nous avons été sollicités, c'est naturellement que nous avons répondu positivement. Nous comptons dans les années à venir prendre toute notre place. »
« L'effectif de l'ASCG, avec la présence de Patrice Ringuet, le vainqueur de l'édition 2014, a aussi été l'élément séducteur » , poursuit-il. De son côté, Nicolas Wing-Piou se félicitait aussi de la signature du partenariat qui fait dire au directeur technique Joël Challat : « Il y a longtemps que je n'ai pas eu les moyens de faire un Tour convenable. Ce partenariat nous permet d'aborder l'épreuve en toute sérénité. » L'occasion est trop belle. Le montant de l'enveloppe mise dans la corbeille n'a pas été révélé. Avec dans ses rangs l'ancien champion Patrice Ringuet comme leader, l'ASCG compte bien briller. Et pourquoi ne pas aller chercher le maillot jaune, telle une pépite dans l'écrin vert de la place des Palmistes lors de l'arrivée finale à Cayenne.
RINGUET DÉCLINE LA SÉLECTION DE GUYANE
Pour nourrir ses ambitions, l'ASCG compte beaucoup sur Patrice Ringuet, qui a décliné la sélection Guyane pour le Tour. Avoir remporté samedi du grand prix Médical (GSM) lui donne un regain de confiance et l'encourage à participer à l'épreuve sous les couleurs de son club de toujours. Reste à savoir qu'elle sera la réponse du comité. Mais on imagine mal qu'il ne puisse pas accéder à la demande du trentenaire. Avec la compagnie Montagne d'Or, pas question de tarir un filon à la veine.
Patrice Ringuet a remporté l'épreuve en 2014 (photo d'archives)
Le peloton du Tour de Guyane s'élancera le 19 août depuis Kourou (photo d'archives)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

alfredo 11.08.2017
Quelle misère

Quand on avait voulu recruter des figurants chinois pour un film de Jean Yanne caricaturant l’Etat chinois, aucun figurant d’origine chinoise, dont pas mal d’étudiants dont les familles avaient fui la Chine et ayant de gros besoins d’argent, n’avait accepté même la diaspora en Europe. Voilà toute la difference entre le peuple chinois même opposant au régime et une partie du peuple guyanais, victime assurément d’un lauvais accompagnelent de l’institution publique. Mais quand même, face au tollé qui bouleverse la Guyane, des guyanais se couchent quand même bien facilement pour un plat de lentilles....

Répondre Signaler au modérateur
Cooldays 10.08.2017

Une hypocrite poignée de main aux allures d'un baiser de la mort!

Répondre Signaler au modérateur
aucun 10.08.2017
à qui profite le crime

l'or de Guyane sera exploité -de toute façon- ! alors au lieu de bloquer, il vaut mieux faire en sorte que la Guyane en profite -aussi- car entre une exploitation légale où la Guyane retire quelque chose, et une exploitation illégale où seul le grand banditisme brésilien s’enrichit, il me semble que le choix est simple.

Répondre Signaler au modérateur
Cooldays 10.08.2017

Ben oui, plutôt que de préserver la ressource pour les générations à venir, laissons les multinationales faire le sale boulot. Elles laisseront sur place 2% des recettes et des millions de mètres cubes de boues cyanurées à gérer et surveiller ad vitam aeternam.
Un belle manne pour la Guyane et un joli cadeau pour nos enfants, les enfants de leurs enfants... Alors oui, à qui profite le crime ? La question reste posée.

Répondre Signaler au modérateur
alfredo 11.08.2017
Erreur

L’or ne sera oas exploité de toutes les façons. Il le sera sous 2 conditions politique et technique:
- que les retombées économiques et sociales( jusqu'au transfert de competence et de technologies integrées à une stratégie plus glibale de production industrielle) rediscutées
- Que les impacts environnementaux( non falsifiés) soient sécurisés.
Là vous faites une grave erreur et quand le tsunami qui se prépare va emporter jusqu’au président de la CTG, n’oubliez pas de revenir nous en reparler. Il n’y a pas que des guyanais qui se couchent.

Répondre Signaler au modérateur