En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
ÎLE DE CAYENNE

Reprise du transport scolaire

P.R. Jeudi 5 Octobre 2017 - 09h15
Reprise du transport scolaire
Les bus de la RCT sont restés ce matin au dépôt (photo d'archives)

Les chauffeurs des bus scolaires de la CACL ont manifesté contre l'insécurité dont ils sont victimes. La présidente de la CACL, le maire de Macouria et le directeur de cabinet du préfet se sont réunis et ont fait des propositions aux transporteurs. Ceux-ci ont ensuite repris le service.

Ce matin, dès 6 h 00, les chauffeurs de bus scolaires de la CACL ont enclenché un mouvement de protestation pour dénoncer le climat d'insécurité auquel ils sont confrontés. L'un d'entre eux a été agressé par un parent d'élève il y a quelques jours. À 6 h 00, une série de bus descendait de Tonate en direction de Cayenne en klaxonnant. Les bus transportant les collégiens et lycéens sont concernés. Ceux transportant les élèves de primaire fonctionnent normalement.

Marie-Laure Phinéra-Horth, présidente de la CACL s'est entretenue dans la matinée avec le maire de Macouria et le directeur de cabinet du préfet pour "solliciter le renforcement des contrôles de police aux abords des plateformes d'échange et réfléchir à des solutions de renforcement de la médiation sociale en milieu scolaire".

Les chauffeurs des bus scolaires sont désormais habilités à récupérer les cartes de transport des élèves qui enfreignent le règlement de transport scolaire. Ceux-ci se verront ensuite convoqués avec leurs parents par la CACL.

L'ensemble des transporteurs ont accepté ces propositions et ont repris le service.


En outre, les bus de la Régie Communautaire de Transport (RCT), qui desservent l'île de Cayenne sont restés ce matin au dépôt de la route de la Madeleine, à l'appel du syndicat UTG. Une affaire de primes versée à une partie des salariés et non à l'autre serait en question. Selon nos informations, il s'agirait d'une prime versée aux salariés n'ayant pas participé à la grève de novembre 2016. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Gérard Manvussa 05.10.2017

Ce qui fonctionne le mieux en Guyane, ce sont les débrayages pour un oui ou pour un non

Répondre Signaler au modérateur
zene973 06.10.2017

Les chauffeurs de bus doivent être respectés par tous et tout doît être fait en ce sens.
Juste une petite remarque, je ne cesse de croiser un bon nombre de ces derniers une main sur le volant l'autre étant occupée par le teléphone portable
Ne seraient ils pas souhaitable de prendre aussi des dispositions concrétes pour lutter contre ces pratiques qui nous mettent tous en danger?

Répondre Signaler au modérateur