France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
EN BREF

Préavis de grève à EDF pour le 19 novembre

Hermann ROSE-ELIE Vendredi 09 novembre 2018
SOCIAL. Manifestement, le courant ne passe plus entre les syndicats et la direction des systèmes électriques insulaires à EDF. Le syndicat CGT mobilise ses sections départementales ultramarines dans l'optique d'une mobilisation d'ampleur à EDF. En Guyane, l'UTG-CGT entend prendre une part active au mouvement. Dans un communiqué, la CGT annonce une grève dans la majeure partie de ces départements dont la Guyane, à compter du 19 novembre. Chez nous, ce n'est que lundi lors d'une conférence de presse, que les représentants du syndicats UTG-CGT livreront plus de détails sur les raisons et la forme que pourrait prendre cette action prévue pour une durée illimitée.
Car pour l'heure, la stratégie est à « la sensibilisation et à l'information » , selon la centrale syndicale de Guyane. Et pour ceux qui s'attendent principalement à des coupures de courant, force est de constater que le contexte risque d'être différent. « Ce type de combat ne se mène plus sur cette forme, on évolue avec notre temps » , lance avec conviction Davy Rimane. Le principe est visiblement de viser « les personnes qui sont la cause de cette situation et non la population qui n'a pas à subir plus de désagréments » , si l'on en croit le secrétaire général de la section UTG-CGT à EDF Guyane. On comprend la détermination des syndicats qui précisent tout de même dans leur communiqué commun que « la CGT (...) ne s'interdira aucun moyen pour aboutir à la satisfaction de ses revendications » . Des doléances qui portent notamment sur les questions de promotions, de salaires, de l'avenir énergétiques des territoires et des conditions de travail de manière générale.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

973Cayenne 09.11.2018
immonde

Quoi dire à ces gens : j'ai une petite entreprise, je travaille 16 heures par jour même le dimanche, et je dois vivre dans la crainte de voir ma boite couler à cause d'une grève qui ne manquera pas de provoquer des coupures sauvages ?!
Et ces syndicalistes disent nous défendre et défendre ceux qui font l'économie de la Guyane???!!! Si ce n'était pas pathétique et contre productif, cela prêterait à rire

Répondre Signaler au modérateur
Mickey 13.11.2018

Rimane dit dans l'article, la population ne devrait pas subir les coupures......Enfin, c'est ce que je crois comprendre!!!

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3