En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Nouveaux barrages dans l'Île-de-Cayenne et Macouria

Gérôme Guitteau Mardi 18 Avril 2017 - 00h27

 Le collectif "Pou Lagwiyann dékolé" a rassemblé plus de 1 000 personnes lundi au barrage de la crique Fouillée. Le mouvement se durcit et de nouveaux barrages sont montés, annonce le collectif. 

 Le collectif "Pou Lagwyian dekolé" a décidé d'accentuer les barrages après la trêve pascale. Depuis 22h, les barrages connus sont fermés mais d'autres vont apparaître au fil de la nuit. Il s'agit : de Chaton (ancienne gendarmerie, près de l'école Jean Macé), le rond-point Jean-Galmot, le port de Degrad-des-Cannes, Macouria (Tonate), et le parc Lindor.
Il est fortement probable qu'un barrage soit mis en place route de Baduel, en face de la pharmacie.
Yolaine, la responsable du barrage de la crique Fouillée a lancé un appel au public, venu nombreux pour s'informer des prochaines actions du collectif, ce lundi soir. "Apportez vos voitures sur les barrages. Tout ce que vous pouvez bloquer, vous bloquez. Tout ce que vous pouvez barrer, vous barrez."
Valérie Vanoukia, qui a porté la parole du collectif après leur réunion à la CCas EDF, en fin d'après-midi de lundi assure que dès l'accord signé avec le gouvernement, les barrages seront levés. "J'espère que dans deux jours, nous pourrons retourner au travail. La mobilisation guyanaise est massive et elle ne faiblit pas. Le gouvernement ne peut pas passer à côté. Nous faisons un pas vers le gouvernement, à eux d'agir", insiste Valérie Vanoukia, patron d'une entreprise de BTP et référent des sociopros des très petites entreprises dans le collectif.
Une montée en pression du mouvement à quelques jours du premier tour de la présidentielle pour lesquelles nous votons, samedi 22 avril.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
36 commentaires

Vos commentaires

Psyché 18.04.2017
Halte au Feu...!!! ceci n'est pas un exercice

Je suis pour les barrages...mais loin de chez moi,
je suis pour les revendications mais ne coupez pas l'eau, l'électricité, le téléphone (aussi),
je suis pour la démocratie
Je suis pour le communisme
Je suis pour le socialisme
Et pour le capitalisme
Parce que je suis opportuniste

Il y en a qui conteste
Qui revendique et qui proteste
Moi je ne fais qu'un seul geste
Je retourne ma veste
Je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je n'ai pas peur des profiteurs
Ni même des agitateurs
Je fais confiance aux électeurs
Et j'en profite pour faire mon beurre
Il y en a qui conteste
Qui revendique et qui proteste
Moi je ne fais qu'un seul geste
Je retourne ma veste
Je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je suis de tous les partis
Je suis de toutes les patries
Je suis de toutes les coteries
Je suis le roi des convertis

Il y en a qui conteste
Qui revendique et qui proteste
Moi je ne fais qu'un seul geste
Je retourne ma veste
Je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je crie vive la révolution !
Je crie vive les institutions
Je crie vive les manifestations
Je crie vive la collaboration !

Non jamais je ne conteste
Ni revendique ni ne proteste
Je ne sais faire qu'un seul geste
Celui de retourner ma veste
De retourner ma veste
Toujours du bon côté

Je l'ai tellement retournée
Qu'elle craque de tous côtés
A la prochaine révolution
Je retourne mon pantalon

On n'a les elus que l'on merite...Votez Utile

Répondre Signaler au modérateur
brigandin 18.04.2017

Alors on ne l'entend plus son altesse sérénissime le maréchal empereur goudet 1er souverain de la 4e république de counani,successeur de jules Gros.
Pouah!

Répondre Signaler au modérateur
Thierry 18.04.2017

Il passe des vacances, tous frais payés, dans la capitale des colons à Paris selon la rumeur... Je serais Air France ou Air Caraibes, je refuserais qu'il embarque sur le vol retour car il leur a couté des centaines de milliers d'euros. Gageons qu'il n'avait pas eu à franchir les barrages à pied, valise à la main, pour se rendre à l'aéroport.

Répondre Signaler au modérateur
Mastarraide 18.04.2017
Putchistes

On ne négocie jamais avec les terroristes.

Répondre Signaler au modérateur
brigandin 18.04.2017
Nous avons déjà dit non à l'indépendance

Et oui chers compatriotes c'est ce à quoi ils nous préparent.Ces personnes veulent nous empéché de nous exprimer.Ne nous laissons pas baillonner,sinon ce sera bientôt l'instauration d'une police politique.
Soyons vigilant pour nous et pour nos enfants

Répondre Signaler au modérateur
René 18.04.2017
independance

l'électorat de la France entière demande l'indépendance de la Guyane!!!!

Répondre Signaler au modérateur
brigandin 18.04.2017
Enfin!

Depuis le début je suis les quotidiens nationaux notemment le figaro.A cause de ce soi disant collectif regardé ce que les autres compatriotes pense de nous.Des assistés,fumeurs de joints,traficant de cocaine etc...l'indépendance il nous coutent trop cher et tatati et tata...
pour ces citoyens ayons des arguments à leur opposer parcequ'il faut des contradicteurs certe.
Pensons redorrer notre blason

Répondre Signaler au modérateur
mica 18.04.2017
Brigandin

Vous avez mal à la tête à propos des commentaires sur un site ,ceux qui écrivent cela ne savent même pas où situer la Guyane,encore moins les autres régions de la France Métropolitaine.La Corse aussi a droit aux commentaires(terroristes,profiteurs,indépendance ils nous prennent notre fric)le Corse leur dit tout le temps occupez vous de vos cités.D'autres parlent de jungle,cocotier,buveurs de rhum à part la boulangerie,le boucher ou la pharmacie beaucoup ne connaissent pas grand chose,preuve une fois dans le jeu millionnaire une dame du Val de Marne a dit qu'elle n'avait jamais quitté sa ville et venait pour la première fois à Paris.Quand je suis partie en formation en 1970 les filles du foyer :Mon Dieu où as tu appris à t'habiller,ce parfum est trop cher et j'en passe.

Répondre Signaler au modérateur
brigandin 18.04.2017
opération déboulonage

Ras le bol de ces musculeux décérébrés.La guyane a besoin de personnes intelligentes,cultivé,et instruites pour son avenir.

Répondre Signaler au modérateur
Equinoxe 18.04.2017
Danger pour la société

Vous êtes franchement gravement atteint zipan

Répondre Signaler au modérateur
zipan 18.04.2017
Equinoxe

Pas autant que vous ,vous mourrez dans votre film ,amen!
Ainsi soit il !!

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3