En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Mouvement social : réaction de l'Union de la Presse Francophone

Mardi 18 Avril 2017 - 10h38

L'Union de la Presse Francophone de Guyane s'exprime sur les réactions hostiles à l'encontre de journalistes lors du mouvement social en cours.

 
Communiqué

"La Guyane connaît depuis près d’un mois un mouvement social qui marquera son histoire. Dans cette période importante, le travail des médias, et en particulier celui des journalistes, est primordial pour informer l'ensemble de la population en toute neutralité. C'est l'une des exigences indéfectibles de notre profession.

L’Union de la Presse Francophone de Guyane (UPF Guyane) rappelle que cette exigence d'impartialité impose, parfois, aux journalistes de soulever des questions qui peuvent ne pas plaire à nos différents interlocuteurs. Pourtant, nous devons être présents partout où nous jugerons nécessaires pour relater les faits.

Notre mission première est d'aider à la compréhension des sujets d'actualité et d'informer le grand public en toute indépendance.
Au vu de certaines réactions hostiles à l'encontre de la profession ces derniers jours, l'Union de la Presse Francophone de Guyane rappelle que les journalistes ne peuvent pas être considérés comme étant partisans ou opposés aux mouvements.

Ainsi, l'UPF Guyane appelle les protagonistes du conflit à la modération et au respect de la liberté de la presse, la base de toutes les autres libertés".

Frantz Montoban
Président Union de la Presse Francophone de Guyane
 
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire