En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Macouria : les agriculteurs déversent du purin devant la mairie

P.R. Lundi 13 Novembre 2017 - 09h58

Les membres de la Fédération départementale des syndicats exploitants agricoles (FDSEA) ont déversé du purin ce lundi matin devant la mairie de Macouria. Ils protestent depuis jeudi devant l'hôtel de Ville et demandent au maire Gilles Adelson de "de respecter le protocole d’accord signé avec l’État en avril dernier".

Vendredi, les agricutleurs ont rencontré une délégation de représentants de la préfecture, de la Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Daaf) et des renseignements généraux. Ils ont exposé leurs revendications, à savoir la cession gratuite des terrains agricoles, que la mairie de Macouria a récupérés auprès du Centre national d'études spatiales (Cnes) dans les années 1990, aux agriculteurs installés à Matiti depuis trente ans.
PLUS DE DÉTAILS DANS NOTRE PROCHAINE ÉDITION
Visionnez ici notre Facebook Live enregistré ce lundi matin à Macouria :

>

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

papa-la-carapa 15.11.2017
Non

Après avoir entendu chacun, il me semble évident que M.Adelson a pris la bonne décision.
Il propose 4000€ à l'hectare, soit 40 cents le m2, ce qui est plus que profitables pour certains, qui sous couvert de vouloir faire de l'agriculture, cherchent à faire le plein de terrain pour pouvoir plus tard spéculer et faire des marges exorbitantes... M.Adelson n'est quand même pas né de la dernière pluie, il le sait très bien.
Il a d'ailleurs proposé d'étudier chaque dossier au cas par cas, notamment pour les agriculteurs installés depuis longtemps, qui pourraient eux, éventuellement bénéficier de la cession gratuite des terrains qu'ils occupent déjà.
Mais pour ceux qui veulent du neuf, en grosse quantité pour pas un sou... et qui plus tard le revendront/loueront des fortunes aux VRAIS agriculteurs qui en auront besoin... Je dis NON !
Priorité aux jeunes agriculteurs, ou ceux qui se lancent. Ceux qui ont déjà des centaines d'hectares et qui en demande encore et toujours plus, attendront et devront passer à la caisse.

Répondre Signaler au modérateur
kiwaçé 13.11.2017

Ca fait des années que Goudet est présent partout. Il est rémunéré par la CACL. Il n'est plus syndiqué. C'est un poste fictif. Honte à ceux qui le rémunèrent.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 13.11.2017

Ces personnes constamment sur des piquets de grève comme Olivier Goudet ont-ils une décharge syndicale ?

Répondre Signaler au modérateur