En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
CAYENNE

La grève continue à l'hôpital

Lundi 24 Avril 2017 - 11h59
La grève continue à l'hôpital

L'UTG Santé n'a pas suspendu son mouvement de grève avec la fin de la crise sociale en Guyane. Les responsables syndicaux expliquent qu'il leur est tout simplement impossible de retourner travailler dans les conditions actuelles des services du Char. Ils siègent actuellement devant l'Agence Régionale de la Santé, tandis qu'une délégation du mouvement a demandé à rencontré  le directeur à l'intérieur.

PLUS DE DÉTAILS DANS NOTRE PROCHAINE EDITION

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
12 commentaires

Vos commentaires

OCELOT 25.04.2017

Pas de doute que la démographie guyanaise met en tension les hôpitaux locaux. Mais, dans un contexte national où beaucoup de services hospitaliers sont fermés, la Guyane bénéficie malgré tout d'efforts de l'Etat. Alors on peut se demander à quoi sert une grève qui fait suite à un mois de blocage. Encore un moyen pour l'UTG de faire croire que l'Etat ne fait rien. Seulement voilà, l'Etat les payent déjà à ne rien faire tous ces syndicalistes aux emplois fictifs ! En plus, ce n'est pas leur attitude qui va permettre d'embaucher des médecins qualifiés.....mais plus que des médecins ce sont plutôt des parents qu'ils voudraient voire embauchés pour plomber encore plus l'hôpital de gens payés à ne rien faire !

Répondre Signaler au modérateur
Averty 24.04.2017
Encore?

Décidément à l'UTG on ne travaille pas beaucoup... Tu m'étonnes qu'ils disent qu'il manque du monde à l'hôpital et à EDF... Les UTGtistes sont toujours en grève et ne bossent jamais!

Répondre Signaler au modérateur
joko973 24.04.2017
Non bon ke grèv a

Ne nions pas les problèmes dans les hôpitaux au niveau national. Mais que ceux qui travaillent commencent à le faire correctement. L'ambiance est déplorable dans certains services dès qu'on demande à ceux et celles qui font acte de présence de travailler. Alors, la grève, oui, commencez par travailler correctement.

Répondre Signaler au modérateur
brigandin2 24.04.2017
Ah ! Grève quand tu nous tiens

Ils ne travaillent pas,ne votent pas mais ils exigent de l'état providence des milliards
Pouah!

Répondre Signaler au modérateur
MONSIEUR GUYANE 24.04.2017
La grève?

Ah bon, ça leur arrive de travailler entre 2 grèves?
Entre la pause sandwich et les heures de récup des heures de pause, le temps est long…

Répondre Signaler au modérateur
René 24.04.2017
Cancer

Il faut éradiquer le cancer....

Répondre Signaler au modérateur
brigandin2 24.04.2017
Grrrrrrrrrrr !!!!!

Quel image ils donnent de notre beau pays.

Répondre Signaler au modérateur
DanaLize 24.04.2017
quand on est payé par l'état

Pour améliorer l'état de nos hôpitaux et de la prise en charge de nos malades, il faut commencer par travailler. Alors UTG en grève, ....c'est qu'ils ont pas envie du tout de travailler, leur occupation, réclamer de l'argent à l'état français.
Dans le privé , tu veux pas travailler, tu n'es pas payé.

Répondre Signaler au modérateur
brigandin2 24.04.2017
Grrrrr !!!!!!!

Mais quel image nous donnons de notre beau pays...

Répondre Signaler au modérateur
DanaLize 24.04.2017
A chacun son interprétation

Pour mettre la Guyane à genou, ils sont toujours là.De toutes les façons ils sont partout. Comment voulez-vous que la Guyane se développe? Quand l'économie va , tout va (ou presque), pour ça il faut qu'on commence à travailler ou vouloir travailler. Pourquoi le CMCK doit passer en hôpital public; parce que les patrons virent les fainéants dans le privé.
J'ai lu qq part que UTG veut dire Union des Traîtres Guyanais. ou Union des fauteurs de troubles et Grévistes.

Répondre Signaler au modérateur