En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Grève terminée à la CTG

A. S.-M. Samedi 17 septembre 2016
Grève terminée à la CTG
L'annonce du protocole de fin de conflit a sonné comme une victoire sur le piquet de grève (ASM)

Le conflit social entamé la semaine dernière a trouvé une issue hier soir. L'UTG a obtenu gain de cause sur l'ensemble de ses revendications.

Neuf jours. C'est le temps qu'aura duré la première grève d'envergure à la collectivité territoriale de Guyane depuis sa création officielle le 1er janvier. Mené par l'UTG, le mouvement de grogne a donc pris fin hier à l'issue de négociations qui se sont poursuivies jusque dans la soirée avec un accord sur le protocole de fin de conflit.
Le doute aura subsisté jusqu'au bout puisqu'après s'être mis d'accord sur l'ensemble des points de revendication et après s'être entendus sur la rédaction du protocole, un dernier désaccord est intervenu sur la forme que devait prendre celui-ci. Ce dernier devait donc être réécrit dans la soirée avant la signature mettant un point final officiel au mouvement de grève. Signature qui est intervenue à 19 heures.
« NOTRE COMBAT ÉTAIT JUSTE »
C'est donc en tout début de soirée que les deux parties sont tombées d'accord pour mettre fin au conflit. Devant ses camarades restés sur le piquet de grève, la secrétaire générale de l'UTG-CTG, Patricia Simonard, a égrainé les quinze points du protocole d'accord. Une première salve d'applaudissements a d'abord retenti lorsque la syndicaliste a annoncé que les jours de grève seraient payés. « Cela montre que notre combat était juste » , se félicitait Patricia Simonard.
À l'issue de la lecture du document, la base donnait son accord enthousiaste à la signature du protocole, mettant ainsi fin à la mobilisation. De nombreux points seront réglés d'ici la fin de l'année, certains même très rapidement. D'autres seront définitivement mis en oeuvre courant 2017.
« Il n'y a pas vraiment eu de bataille, c'est surtout sur le recensement que l'administration a eu des difficultés pour nous donner les éléments en temps et en heure » , confiait hier soir Patricia Simonard.
Pour la responsable syndicale, il ne devrait plus y avoir désormais d'agents de l'ex-Conseil général et de l'ex-Conseil régional mais, enfin, uniquement des agents de la CTG.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Ubu 19.09.2016

Jours de grève payés = vol des Guyanais...

Répondre Signaler au modérateur
rienaciré 19.09.2016

merci beaucoup à l'UTG, les mêmes droits pour tous, ça emmerde quelqu'un?

Répondre Signaler au modérateur