En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Mancée : "Les barrages datent d'un autre temps"

Mardi 18 Avril 2017 - 21h38
Mancée : "Les barrages datent d'un autre temps"
Mikael Mancée (d), porte-parole du collectif des "500 Frères" lors d'un rassemblement devant la préfecture, le 7 avril 2017 à Cayenne, en Guyane - jody amiet (AFP/Archives)

Le leader charismatique du mouvement quitte Pou Lagwiyann dékolé. Il estime que la mobilisation doit continuer mais que les modes d'action ne sont pas les bons. "Les décisions du collectif sont prises dans le dos du peuple."

Les barrages, ce sera sans Mikaël Mancée. Dans une lettre envoyée à France-Guyane, le leader charismatique de Pou Lagwiyann dékolé avoue qu'il ne se "reconnaît pas dans les méthodes employées en terme de mobilisation. Elles ne correspondent pas aux idéaux de la marche qui avait attiré à nous les médias nationaux et internationaux." Il précise ensuite sa pensée : "Les barrages ont mobilisé à un moment, mais nous sommes en 2017. Ces façons de faire datent, à mon sens, d'un autre temps."
"Ces barrages e?taient ne?cessaires a? la prise et a? la naissance du peuple guyanais dans toute sa composante. Mais la tendance s’est
clairement inverse?e. Nous vous écoutons, je vous e?coute, sur les barrages, dans les sondages, dans les médias, dans les familles, dans les débats." Et de marteler : "Les décisions du collectif sont prises dans le dos du peuple."

(Plus de détails dans notre édition de ce mercredi)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

pierre dangle 20.04.2017
AMUSANT

Pas si charismatique que cela?? C'est de la jalousie ou du déni? Ce bonhomme là a levé les foules, c'est lui qui a fédéré le mouvement. Déjà en tant que policier, il était apprécié et suivi. Aujourd'hui il a pris ses distances, et voilà qu'une foule de gens n'adhère plus au mouvement! Simplement parce qu'il n'y est plus. Alors cessez vos commentaires médiocres. Voila un guyanais qui pourrait avoir la stature d'un Catayée s'il se lançait dans la politique. Heu Catayée...ça vous parle? ¨Pas forcément...surtout si vous n'êtes que de passage Chris15, ou passez votre temps sur la Comté le week end.

Répondre Signaler au modérateur
GIZMO 19.04.2017
Belle sortie mais ...

on peut quand même se poser la question quant à "l'ignorance" de Mancé concernant les vauriens avec qui il s'accoquinait sous le couvert de la cagoule...Alors Mancé, doux rêveur et grand naïf ou fine mouche qui sent venir la tempête ?

Répondre Signaler au modérateur
chris15 19.04.2017

Mancé pas si charismatique qu'on nous le dit! Si les barrages continuent sans lui c'est qu'il n'a aucune autorité pour les stopper;un fanfaron qui se fait passer pour le personnage qu'il n'est pas

Répondre Signaler au modérateur
xxl 19.04.2017
SAGESSE MAN

Dès le départ vous avez raison d'un combat légitime vous êtes rentrés dans l'histoire, vous avez fait des erreurs,
1ere il fallait accepter de travailler avec les hauts fonctionnaires
2eme une fois que vous avez obtenu 1 milliard il fallait passer le relaie aux politiques

Répondre Signaler au modérateur
Mastarraide 19.04.2017
Le vent tourne

Mancé qui découvre qu'il s'est acoquiné avec des vauriens et s'inquiète de son avenir beaucoup moins reluisant que prévu.Trop tard , va falloir les payer les millions perdus et les soucis rajoutés aux honnêtes gens.

Répondre Signaler au modérateur