En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Les 46 croix "remplacées" par 4 croix noires aux Palmistes

P.R. Mercredi 19 Avril 2017 - 16h59

- photos : Georges Chaoul

Les 46 croix blanches plantées anonymement à la place des Palmistes vendredi dernier ont été retirées. 4 nouvelles croix, noires cette fois, ont été plantées cette nuit. Les deux actions semblent ne pas avoir le même message. 

Le jour du vendredi Saint, un artiste avait planté 46 croix blanches à la place des Palmistes, en référence aux 46 meurtres commis en Guyane depuis janvier 2016, rappelant ainsi la cause initiale du mouvement social en cours. Ces croix y sont restées tout le week-end pascal avant d’être retirées. Une fois retirées, ce sont 4 croix noires portant des prénoms qui ont été plantées au même endroit.

L’artiste qui avait planté les 46 croix, et qui souhaite rester anonyme, précise que ce n’est pas lui qui a planté les 4 nouvelles croix. « C’est quelqu’un qui veut surfer sur la vague et gâcher le message, tempête-t-il. J’étais très content que les gens aient compris le message, notamment le maire de Cayenne qui a bien voulu laisser les croix durant 5 jours. Les croix noires n’ont rien à voir avec la métaphore, le rappel et l’hommage que j’ai voulu rendre ».

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
11 commentaires

Vos commentaires

brigandin2 21.04.2017
Je voulais dire pierre d'angle

brigandin est chez lui en guyane mariole.

Répondre Signaler au modérateur
brigandin2 20.04.2017
gabianne

Brigandin il est chez lui mariole...

Répondre Signaler au modérateur
Gabianne 20.04.2017
les croix noires

sont pour ceux qui ont perdu leur emploi, un geste de désespoir

Répondre Signaler au modérateur
pierre dangle 20.04.2017
brigandage

Mais Brigandin il repart quand??

Répondre Signaler au modérateur
brigandin 20.04.2017
melville

Mr vous seriez un doux réveur,un bisounours ça irait encore vous auriez notre sympathie.Mais la non!!!Vous etes Mr un raciste primaire notoire et patenté.
Vous etes un danger pour la société avec propos haineux,dénué de sens,fachisant et xénophobe.Vous etes un pyromane...
La guyane n'a pas besoin d'energumène de votre espèce.Raclure de bidet...
En guyane nous sommes de toutes couleurs
Cultures mélangés Pour une seule identité Main dans la main nous marcherons...
De mon ami et frère Francis Nugent.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 20.04.2017
QUIMBOISEUR

C'est le geste d'un quimboiseur en herbe

Répondre Signaler au modérateur
Melville 19.04.2017
Lettre ouverte aux Brigandins et aux Brigandines

A vous lire, les uns et les autres, il ne s’est strictement rien passé ce mardi 28 mars 2017. Il ne s’est rien passé ou si peu. Trop pressés de retourner à vos bonnes vieilles habitudes coloniales, vous avez complètement zappé le message que les Guyanais vous ont signifié ce jour-là. Lors de cette marche historique, au sens le plus extraordinaire du terme, ils ont pourtant scandé à tue-tête ces deux mots : « respect » et « dignité ». Rien n’y fait. Trois semaines plus tard, tous, comme un seul homme, vous voilà à nouveau méprisant les Guyanais, les invectivant, les insultant, les offensant, leur crachant dessus. Certains d’entre vous sommant même les Guyanais de cesser illico leur mouvement social. Comment mieux nous prouver que vous perdez votre temps avec nous et que vous nous obligez à perdre le nôtre avec vous ?Nous ne comprendrons jamais comment vous qui nous détestez tant rechignez autant à vous séparer de nous.

Répondre Signaler au modérateur
berny 20.04.2017
réponse ouverte

A la lecture de votre commentaire, le 28 mars il n'y avait dans la rue que des descendants d'esclaves...
Une vision floue et obscure pour un esprit étroit... logique

Et à votre question " Comment mieux nous prouver que vous perdez votre temps avec nous et que vous nous obligez à perdre le nôtre avec vous ?Nous ne comprendrons jamais comment vous qui nous détestez tant rechignez autant à vous séparer de nous.", mainte fois répétée de votre part, n'appelle qu'une seule réponse que vous pourriez comprendre, à la hauteur de votre esprit: parceque vous nous appartenez ;)

Répondre Signaler au modérateur
blabla 20.04.2017
Ah ce Melville, toujours un coup de retard

Ah Melville, tu te demandes toujours pourquoi, on reste si près de toi...? Mais c'est pour te venir en aide, pour que tout se passe bien pour toi, voilà, c'est simple. T'inquiète pas, si on se moque toujours un peu, on te laissera toujours ecrire des grosses conneries. Nous sommes bienveillants avec toi, on t'aime tout simplement.

Répondre Signaler au modérateur
501 eme Frangin 20.04.2017

c'est sans espoir....

Répondre Signaler au modérateur
René 20.04.2017
nous

Vous entendez qui ,par "nous" , à part les c...... sur les barrages, (personnages qui forment l'équivalent de l'électorat FN en métropole, donc , qui n'ont aucunement ma sympathie) je ne vois que des guyanais qui portent un regard objectif et très critique sur le chaos dans lequel la Guyane a éte plongée.

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3