En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
RÉMIRE-MONTJOLY

Ça chauffe à la BP134

K.S. Mardi 12 Janvier 2016 - 10h46

- (photos : Karin Scherhag)

Afficher toutes les miniatures
Les habitants de ce quartier de Rémire-Montjoly refusent massivement le projet de cimetière qui doit bientôt voir le jour à côté de leur terrain de football. Lundi soir, ils ont manifesté leur colère en brûlant des pneus et en improvisant un barrage routier. Alertée par l'épaisse fumée noire qui envahissait le secteur, la gendarmerie est intervenue pour mettre fin à la mobilisation. Ce matin, une petite délégation doit rencontrer le maire de la commune.

• PLUS D'INFORMATIONS DANS NOTRE PROCHAINE ÉDITION

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
8 commentaires

Vos commentaires

kiwaçé 14.01.2016

bjr , ils veulent juste un terrain de foot c'est pas compliqué à comprendre

Répondre Signaler au modérateur
***---*** 13.01.2016

Y a des gens qui vivent près de cimetière et qui sont toujours vivant depuis des années... jusqu'à quand après je sais pas????

Répondre Signaler au modérateur
Hush 13.01.2016
undefined

Au moins avec cette construction la bp134 ressemblera a un cimetière en norme.Y'en a assez de ces bidonvilles ou règnent la violence, le proxetisme, la decheance et l'anarchie. Un jeune en scooter de ce quartier est mort l'an dernier a la station d'en face, un gendarme a ete sauvagement agressé la aussi,je me rappelle qu'un homme y avait ete assissiné brandissant un drapeau Français lors d'une coupe du monde et j'en passe de ces mauvaises anecdotes liees a la bp134. C'etait deja un cimetiere avant meme qu'en cree un.

Répondre Signaler au modérateur
Thierry 12.01.2016

C'est dingue ! On s'installe, on s'impose, on salit, on brûle et on veut tout. Y'en a que pour les squatteurs dans ce pays. Est-ce que la justice va réagir pour punir les hauteurs de ces dégradations ?

Répondre Signaler au modérateur
bouyonwara 12.01.2016

Qu'est-ce qu'un "hauteur"? Ça écrit, ça commente, ça ne sait rien. Et encore moins écrire. Savez-vous au moins de quoi il s'agit ici? Et de qui paie quoi? Pa konnèt mové!

Répondre Signaler au modérateur
Thierry 12.01.2016

De gros doigts sur les petites touches d'un smartphone... Dois-je en conclure que vous êtes l'un de ces squatteurs qui croit que tout lui est dû ?

Répondre Signaler au modérateur
bouyonwara 18.01.2016

Je ne suis ni squatteur, ni habitant de ce quartier. Par contre, je sais que si certains sont arrivés là, sans permission, beaucoup ont été autorisés par l'ancien maire, Edmard Lama, et ont encore les papiers qui le prouvent. Je sais également que les gens qui y habitent paient des impôts. Je sais aussi que les gens qui vivent là demandent ce que chacun espère pour soi, notamment des aménagements pour leurs enfants. Ils ont envie qu'on s'occupent des morts, mais aussi des vivants. Je ne sais pas ça parce que j'habite là, mais parce que je prends le temps de m'informer avant de réagir.

Répondre Signaler au modérateur
Hush 12.01.2016
Marrant

Marrant de voir ici comment n'importe qui s'improvise proprietaire d'une parcelle de terre

Répondre Signaler au modérateur