En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Alain Tien Liong : « Monseigneur Lafont est malhonnête »

Propos recueillis par A. S.-M. Mardi 20 mai 2014
Alain Tien Liong : « Le conseil général n'est pas la représentation du Vatican en Guyane » (ASM)

Après la vive réaction de l'évêque suite à la décision du Département d'arrêter de rémunérer les prêtres, le président du conseil général contre-attaque.

Monseigneur Lafont a vivement réagi à votre décision d'arrêter de rémunérer les prêtres de Guyane, vous vous dîtes surpris de sa réaction, pourquoi ?
Ce week-end, beaucoup de fidèles m'ont fait part du fait que le conseil général était à l'honneur dans les paroisses et les églises de Guyane. J'ai appris que Monseigneur Lafont était surpris de voir que nous lui avions envoyé un courrier disant que nous mettions fin à la rémunération des prêtres sur le budget du Département. Moi-même je suis fort étonné de son étonnement dans la mesure où c'est un débat qui date de pas mal d'années, que je suis intervenu publiquement, et que nous avons eu de nombreux échanges physiques sur ce sujet.
Il fallait tout de même s'attendre à une certaine hostilité de sa part, non ?
Monseigneur Lafont est malhonnête, il récidive sur le sujet. Suite à une intervention que j'avais effectuée lors du congrès de Guyane, il avait déjà dit son étonnement, par un tweet qu'il avait fait circuler. Or, c'est une décision qui date d'une délibération de décembre 2011, qui est opposable à tous. Nous avons corrigé une anomalie de l'histoire car il n'était pas normal que le conseil général, donc le contribuable, prenne en charge la rémunération des prêtres, d'autant plus que nous avons des difficultés financières et que nous n'avons aucune dotation de l'État pour cette rémunération.
Que va-t-il se passer maintenant ?
Cette décision est irrévocable en ce qui nous concerne. Le conseil général n'est pas la représentation du Vatican en Guyane et il appartient à Monseigneur Lafont de saisir le tribunal administratif s'il estime que cette décision est entachée de nullité ou de saisir sont autorité confessionnelle qui est le Vatican.
Mgr Lafont conteste surtout la forme, il estime notamment qu'aucune date n'avait été fixée...
L'intervention de Monseigneur Lafont est dans la continuité de l'hostilité qu'il a toujours manifestée face à cette décision.
Comme toutes les démarches qu'il a entreprises pour m'empêcher d'appliquer cette décision n'ont pas abouti, il a aujourd'hui une réaction qui me paraît incongrue et cavalière. Nous avons assez de soucis. À ce jour, je ne sais pas comment nous pourrons faire la rentrée (dans les collèges, ndlr), je ne sais pas comment nous pourrons prendre en charge l'enfance en danger... Pour moi, la rémunération des prêtres n'est pas un problème du conseil général mais du Vatican et de l'État.
Le conseil général met fin à la rémunération des prêtres mais pas à celle de l'évêque, pourquoi ?
Face à son hostilité, lors de la délibération de l'assemblée plénière de décembre 2011, les élus ont décidé de maintenir la rémunération, non pas de Monseigneur Lafont, mais de la fonction d'évêque. J'attends donc de lui un courrier qui dit qu'il est solidaire des prêtres et qu'il demande l'arrêt de sa rémunération par le conseil général.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
25 commentaires

Vos commentaires

rienaciré 22.05.2014

les 7 pêchés capitaux : paresse , gourmandise, orgueil, luxure, avarice, colère, envie. Quels catholiques respectent ces règles de base en Guyane? tiens la luxure , (les putes, les prêtes) ça me rappelle quelque chose.

Répondre Signaler au modérateur
kiki973 21.05.2014
To Gogo byen sal, mouchè Tien Liong

Avec un derrière aussi sale, on ne grimpe pas aux arbres. Lisez et relisez le rapport de la CRC, c'est édifiant ! Et tout cela avec nos impôts ! ATL a l'audace de s'en prendre à Monseigneur Lafont qui est un honnête homme assurant son ministère avec une grande intelligence et cherchant toujours à prévenir tout ce qui pourrait provoquer des fractures dans notre société fragilisée.
Lisez les malpropretés de la gestion Désert-Tien Liong décrites par la cour régionale des comptes. http://www.franceguyane.fr/complements/2013/12/26/182688_133407_crc-rapport-conseil-general.pdf
C'est gratiné. On lui pardonnera ses incompétences en matière de gestion, il enseignait la discipline. Mais avec quel concours passé ? Hollande, vite, il faut en faire un inspecteur général.

Répondre Signaler au modérateur
aucun 21.05.2014
et bé, c'est peur !

et ben les mecs, c'est quoi cette haine de l'église ? on se lâche ? c'est le discours de gauche qui a porté ses fruits ? vous en feriez pas tant pour une autre religion pas vrai ? je vais me répéter, mais franchement, dans la société actuelle, y'a pire comme problème que l'église catholique, ça ferait même partie à mon avis des rares points positifs qui survivent encore un peu du passé un minimum stable et prospère de feu notre nation. c'est quoi le but ? l'explosion du pays ? allez-y, c'est bien parti !

Répondre Signaler au modérateur
LINDOR 21.05.2014
Excellente décision !

300 % d'accord avec cette décision du Conseil Général qui n'est que justice dans un pays qui se prétend laïc.
Je regrette seulement qu'elle n'intervienne que maintenant.
Peut-être servira-t-elle aussi d'exemple à suivre pour les 3 départements concordataires d'Alsace-Moselle où les prêtres sont toujours rémunérés par l'Etat, ce qui constitue une profonde anomalie.
Ne pas oublier non plus que par l'intermédiaire des Conseils de Fabrique, les communes contribuent déjà à l'entretien des églises, presbytères et autres biens immobiliers de l'Eglise ; ce qui constitue une autre anomalie.

Répondre Signaler au modérateur
shabeen 21.05.2014
il était temps

Il était temps, vous avez raison mon le président, comment font les pasteurs? Et bien les fidèles contribuent a leur salaire ainsi qu'à leur retraite. Alors les fidèles catholiques arrêteront de donner des pièces jaunes, mais donneront pour le salaire des prêtres et l'entretien des églises protestantes comme tous les autres. Encore bravo pour cette décision, car l'état lui demande de réduire ses dépenses tout en assurant ses missions, les personnes âgées, la santé, il manque plus la decision de mettre fin aussi aux prestations pour les chefs coutumiers, même combat?

Répondre Signaler au modérateur
kiki973 20.05.2014
Lisez mes frères

http://www.franceguyane.fr/actualite/economie-consommation/la-gestion-degradee-du-departement-182677.php
Mes frères mo pitèt kouyon, mè mo ké li rapo kour régyonal dé kont. Monseigneur malhonnète silon ATL et la bande Pièro zerdé-ATL : a sa boug-ya sé mal prop mèm.

Répondre Signaler au modérateur
brice 20.05.2014
Enfin !!!

Il était temps, depuis quand l'argent public doit-il servir à payer ces religieux ??? Et que dirait la population si on lui disait qu'il fallait aussi payer les rabbins, les pasteurs, les imams et les prêtres bouddhistes et hindouistes !!! Pays Laïc, enfin respecté. Qu'ils se débrouillent avec leur hiérarchie ! Et que tous les fidèles qui sont choqués participent au denier du culte ...

Répondre Signaler au modérateur
kiki973 20.05.2014
Plus une voix pour Tien Long et les autres élus complices

Tous unis pour faire barrage à la bande des intolérants. Je n'ai jamais bu du champagne dans une fête catholique, je n'ai jamais vu de prêtre avec voiture de fonction, je n'ai jamais vu Monseigneur ou ses prêtres dans les grands restaurants huppés de Cayenne et de Rémire. Qui est dans l'avion en classe affaires pour aller à Paris ? Pas nos prêtres !
Il faudra se souvenir de nos élus et de leur chef lors des prochaines élections. Quand descendons nous place du Gouverneur crier notre indignation ?
Le petit prof a-t-il passé un concours pour être dans l'éducation nationale ? Hollande devrait lui offrir un poste d'inspecteur général comme la droite le fit en son temps pour ses affidés. Le budget du Conseil général serait ainsi allégé des frais de déplacements de notre Gouverneur.

Répondre Signaler au modérateur
aucun 20.05.2014
un mauvais exemple mais une bonne cause

je ne suis pas croyant, mais je trouve que dans une société qui part clairement en vrille, tout ce qui ressemble à "cadre" est bon à prendre (armée, religion, art martiaux, ...). aussi, marquer si clairement sa réprobation de l'église en ces périodes troubles me semble dommage, même si effectivement, s'en prendre à cette corporation le lendemain d'une croustillante et peu glorieuse révélation est assez stratège. bref, je désapprouve, et je préfère que mes impôts payent des curés plutôt que des chômeurs ! amen !

Répondre Signaler au modérateur
Obywane3 26.05.2014
AMEN AMEN

AMEN § AINSI SOIT-IL !

Répondre Signaler au modérateur