France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Pourquoi Pierre Désert sera maire de Régina

Bernard DORDONNE Mercredi 02 mai 2018
Pourquoi Pierre Désert sera maire de Régina
Pierre Désert discute avec Philippe Griset, administrateur provisoire de la commune, de l'organisation du conseil municipal qui se réunira vendredi (BD)

L'ancien maire de Régina, réélu ce week-end lors des élections municipales, a évoqué l'idée de placer une femme à la tête de la commune. Une idée qui fera sans doute long feu.

Dimanche, au soir du second tour des municipales de Régina, Pierre Désert a fait planer le doute en indiquant qu'il pourrait laisser le fauteuil de maire à une femme. Parmi les sept femmes - sur quinze élus - la seule en mesure de briguer le poste de maire est Céline Parent. Elle a obtenu le plus grand nombre de voix (215), plus que Pierre Désert, elle habite la commune et y travaille. Son mari est responsable du foyer rural et le couple est pompier volontaire dans la commune.
Céline Parent ne cache pas son envie : « J'ai candidaté seule, au départ, pour le poste de maire. Je me suis ensuite ralliée à la liste de Pierre Désert, qui est donc prioritaire. Mais au final, c'est le conseil municipal qui va décider. Si je ne suis pas maire, je vais briguer un poste d'adjointe car en étant sur place avec les délégations, je pourrai faire fonctionner la mairie et faire avancer certains dossiers, notamment le tourisme et l'agriculture, sans que Pierre Désert soit sur place. » Si les arguments de Céline Parent sont pertinents, il n'en reste pas moins que les autres membres du conseil municipal pourraient voir d'un mauvais oeil une candidate surgir dans le groupe au second tour et prendre la place de leur leader.
Ce n'est pas la seule raison qui devrait pousser Pierre Désert à redevenir maire de Régina, après l'avoir été de 1977 à 2004. La première raison est son appartenance à Guyane rassemble- ment qui aurait ainsi sa première municipalité. Le parti de Rodolphe Alexandre, présent dimanche à Régina, ne cache pas cette ambition.
FAISEUR DE ROI
Il y a ensuite la revanche. Attaqué en justice et critiqué par le maire (2014-2018) Michel Quammie au sujet de l'attribution de 13 hectares de terrain à son entourage familial, Pierre Désert n'a pas digéré d'être traité de voleur. Durant la campagne, ce faiseur de roi à la mairie de Régina a prévenu : « C'est moi qui les (Michel Quammie et auparavant Justin Anatole) ait mis en place, c'est moi qui vais les retirer [...] Je vais à la bataille, c'est pour gagner et faire gagner toutes les personnes qui sont sur ma liste. Et je suis candidat pour rayer l'avocat (Michel Quammie) de la scène politique » , déclarait-il notamment lorsqu'on mettait en avant ses 74 ans.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire