En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
GUADELOUPE

Nouveau procès pour réparation pour les crimes de l’esclavage

Jeudi 7 Décembre 2017 - 18h40
Nouveau procès pour réparation pour les crimes de l’esclavage
La loi Taubira de 2001 reconnaît la traite et l'esclavage en tant que crime contre l'humanité.

En Guadeloupe, des plaignants attaquent l'État et demandent réparations pour les crimes de l'esclavages. Le procès se déroulait cet après-midi au tribunal de grande instance de Pointe-à-Pitre. Des Guadeloupéens parties civiles et le CIPN, le Comité international des peuples noirs, estiment que la loi Taubira ne doit pas avoir une portée uniquement mémorielle.
Deux autres procédures identiques ont déjà été portées sans aboutir.

Plus de détails dans notre prochaine édition

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Virginie 11.12.2017
undefined

undefined

Répondre Signaler au modérateur
aucun 08.12.2017
excellente idée !

sur la base de ce concept je vais faire un procès au brésil pour réparation pour l'orpaillage, au suriname et au guyana pour réparation pour la délinquance, à haïti ... on trouvera bien un motif, etc ... etc ... ça va être la chaude ambiance !

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 08.12.2017

Et moi je propose qu'on attaque l'Italie parce que Jules Cesar a envahie la Gaule. Non mais !

Répondre Signaler au modérateur