En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

« Nous essayerons de trouver le meilleur compromis »

Propos recueillis par Prince ESSONNE MFOULOU-ZÉ Mardi 15 mai 2018
« Nous essayerons de trouver le meilleur compromis »

Les habitants de Quesnel Ouest continuent de s'opposer au projet d'installation de stockage de déchets non dangereux (ISDND) à Macouria. La communauté d'agglomération du Centre littoral (CACL) les écoutera-t-elle ? Laurent Ruf, chef du service environnement, réagit aux inquiétudes soulevées samedi par ces derniers. Entretien.

Les habitants de Quesnel Ouest veulent consulter les données techniques du projet. Allez-vous accéder à leur demande ?
.Le dossier de l'ISDND n'est pour le moment qu'à une phase de concertation. C'est une étape en amont de la création du projet qui n'est pas encore ficelé. À l'issue de cette période, nous ferons un dépôt de demande d'autorisation administrative. C'est à ce moment-là que les données techniques de celui-ci seront en ligne et accessibles à tous. Pour le moment, ces données n'existent pas. Il y aura ensuite une enquête publique, avec des éléments qui seront beaucoup plus fournies, avec des études d'impact et tout ce qui permettra d'éclairer tout le monde.
Que répondez-vous par rapport à leurs inquiétudes sur les risques de pollution des sources du marais, avec une usine Dilo à moins de 4 kilomètres ?
Si la proximité de 4 kilomètres pose un problème à l'usine Dilo, ils risquent d'avoir de gros soucis parce que dans le périmètre des 4 kilomètres, il y a énormément d'habitations, notamment le bourg de Montsinéry. Si donc les connexions qui se font à 4 kilomètres lui posent un problème, cela voudrait dire que Dilo a déjà des problèmes de qualité de son eau depuis longtemps. À mon avis, c'est un argument qui risque de nuire énormément au développement de son activité. Néanmoins, il faut savoir que le périmètre de Dilo est circonscrit. Il y a un arrêté préfectoral qui définit un espace qui résulte de recherches hydrogéologiques et qui montre qu'il n'y a pas d'impacts identifiés. Par ailleurs, les eaux du projet sont drainées et contrôlées de sorte qu'il n'y ait pas fuite dans les eaux souterraines. Et le site lui-même est prévu sur une zone non inondable.
Pourquoi vos arguments ne passent pas d'après vous ?
Vous imaginez bien que quel que soit l'endroit où ce projet aurait été proposé, il aurait été refoulé de la même manière. Mais la réalité, c'est que nous continuons à produire des déchets et qu'il va bien falloir un endroit pour les traiter. C'est une question qui se pose avec une grande urgence aujourd'hui. Le site des Maringouins aurait dû être fermé depuis 2002.
Cela voudrait dire que l'ISDND de Macouria se fera avec ou sans le consentement des habitants ?
Nous essayerons de trouver le meilleur compromis avec les habitants.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

RAF973 16.05.2018

Bonjour
Pourquoi allé déforester des dizaines d'hectare sur un secteur ou se trouves de belles criques ( Couleuvre notamment) pour faire une montagne de déchet ?
Il y a des milliers d’hectares de savanes qui pourraient faire l'affaire ....
A quand l’enquête public pour donner son avis ?

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 16.05.2018

Parce qu'en Guyane les conneries se trouvent solidement ancrées. Une véritable tradition que de faire tout à l'encontre du bon sens et de plus à l'envers et à travers.
Pourquoi s'en serait-il maintenant ?

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 15.05.2018

il va bien falloir un endroit pour traiter les déchets, qu'il dit.
Oui, il faudrait bien pouvoir les TRAITER.
Et non pas les "stocker" = déposer.

Répondre Signaler au modérateur