En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Législatives : le jour des alliances

T.F. Jeudi 18 mai 2017
Législatives : le jour des alliances
Le président de l'USD, Teed Gaspar, sera le suppléant de Joëlle Prévot-Madère dans la course à la députation (TF)

L'Union des socio-démocrates a choisi de se ranger derrière Joëlle Prévot-Madère (La République en marche), comme en 2012, tandis que la Nouvelle force de Guyane soutient Line Létard (Walwari).

Les deux partis avaient promis des candidats pour les élections législatives. Mais à défaut d'un représentant de poids, ils ont finalement privilégié une alliance avec, à la clef, deux sièges de suppléants. Uniquement sur la première circonscription.
L'Union des socio-démocrates (USD) a choisi de ne pas innover et, comme en 2012, se range derrière Joëlle Prévot-Madère. L'ancienne conseillère régionale ayant été investie par le mouvement présidentiel La République en marche. Quant au parti de la maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth, la Nouvelle force de Guyane (NFG), il va soutenir Line Létard, dont c'est la première candidature aux législatives.
La candidate de Walwari recueille ici un deuxième appui pour sa campagne. En effet, la conseillère municipale d'opposition de Kourou a déjà enregistré le ralliement de Guyane Écologie.
L'alliance avec la NFG doit être officialisée aujourd'hui à 15 heures à Matoury. Une communication à laquelle devrait assister Christiane Taubira, ancienne ministre de la Justice mais aussi et surtout fondatrice de Walwari, ainsi que Marie-Laure Phinéra-Horth. C'est Farah Khan, conseillère municipale à Cayenne, qui va endosser la tenue de suppléante de Line Létard.
Hier matin, c'est avec une certaine emphase et un brin de solennité que Teed Gaspar, le président de l'USD, a annoncé le ralliement de son parti à la cause de Joëlle Prévot-Madère. « Une collaboration historique » , a insisté le successeur de Jean-Pierre Roumillac. Rien de plus vrai puisque l'USD avait déjà soutenu la candidate de la République en marche en 2012 (qui se présentait alors sous une bannière « divers gauche » ). Cette fois, l'USD récupère autre chose qu'une simple marque de remerciement puisque Teed Gaspar occupera la fonction de suppléant de la candidate.
Pour Joëlle Prévot-Madère, il s'agit de la deuxième tentative aux élections législatives après son échec en 2012 (battu au second tour par Gabriel Serville). La présidente de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises) s'était également présentée aux élections régionales en 2010. Elle avait été éliminée dès le premier tour. « Nous sommes dans une nouvelle ère, progressiste, et il faut arriver à faire valoir et à intégrer dans des dispositifs légaux les particularités de la Guyane » , clame-t-elle.
LES CANDIDATS
1re circonscription
Gabriel Serville (PSG)
Line Létard (Walwari)
Joëlle Prévot-Madère (REM)
Michel Sabas (sans étiquette)
Jemetree Guard (sans étiquette)
Claire Albanési (Guyane insoumise)
Yves Simchowitz (sans étiquette)
Michel Quammie (sans étiquette)
Gauthier Horth (sans étiquette)
Jean-Marie Taubira (PPG)
Julien Deroche (sans étiquette)
Jean Juliard (sans étiquette)

2e circonscription
Chantal Berthelot (Ageg)
Jean-Étienne Antoinette (Walwari)
Lénaïck Adam (REM)
Juliana Rimane (LR)
Richard Joigny (PPG)
Paul Persdam (Guyane insoumise)
Bernard Taddei (UPR)
En rouge, les candidats confirmés. Pour mémoire, le Front national ne présente aucun candidat.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

Paassy 20.05.2017
Parasitologie Tropicale

C'est amusant de voir la quantité d'opportunistes issus du mouvement d'avril : Davy Rimane, Jemetree Guard, Christophe Pierre, Carine Sinaï. Pour cette dernière, on comprend mieux l'implication de ses bus à entraver la liberté de circuler ,et donc de travailler, sur le giratoire de la crique Fouillée pendant le mois d'avril.
C'est assez écœurant tout cela, limite pornographique même.

Répondre Signaler au modérateur
kiki973 19.05.2017
incompatibles

Il faudrait informer la République En Marche de l'incompatibilité de ses représentants de la 1ère circonscription de Guyane avec les idéaux de notre Président.Madère-Roumillac !!!
Je préfère Gabriel Serville même socialiste mais intelligent et honnête.

Répondre Signaler au modérateur
pierre dangle 19.05.2017
espoir

Voila une femme guyanaise de caractère, dans l'air du temps, et qui a fait le pari de la nouveauté, et de la fraicheur avec le jeune et ambitieux Teed GASPARD, de l'Union Socio-démocrate.
Une régionaliste sans relents indépendantistes utopiques.
Que Walwari arrête de "kouyonner" les gens et laisse cette dame œuvrer, car elle sera capable de faire bouger les choses sous la majorité présidentielle.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 19.05.2017

Oui, Mme Prévot-Madère est dans l'air du temps. Moderne, excellente financière, capable de faire garantir son emprunt bancaire par n'importe quelle collectivité puis lui faire rembourser à sa place.

Femme de caractère aussi, honte de rien, capable d'accuser de diffamation la presse pour avoir révélé sa casserole.
Perdante, elle s'affiche fièrement en politique, garante de tout kouyonade. C'est admirable.

Oui, il faut absolument laisser cette dame œuvrer. La Guyane a besoin des personnes comme elle. Oui, oui.

Et le casier judiciaire ?

Répondre Signaler au modérateur
kiki973 18.05.2017
Jeune, belle et compétente !

Il manque Isabelle Patient dans la 1ère circonscription.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 19.05.2017

Subjectivement jeune et belle. Objectivement incompétente.

Répondre Signaler au modérateur