En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Le « plus gros » du pont de la Comté est fait

Marine JACQUES Vendredi 13 janvier 2017
Le « plus gros » du pont de la Comté est fait
Si la saison des pluies ne retarde pas les travaux, le nouveau pont de la Comté devrait être ouvert à la circulation à partir de juin ou juillet (MJ)

La construction du pont de la Comté entre dans une nouvelle phase. La charpente métallique est en cours de déplacement jusqu'à ses appuis. La route à double sens pourra ensuite être aménagée. Sa mise en service est prévue en juin ou juillet.

Le pont sur la Comté avance, au sens propre du terme. Hier matin, une nouvelle opération a été amorcée. Elle consiste à faire glisser la charpente jusqu'aux appuis qui ont préalablement été construits dans la rivière et sur les rives. L'opération est toujours en cours, elle va durer quatre jours. La vitesse de déplacement est estimée à quatre mètres par minute. Il faut au moins cela pour déplacer une telle structure. La charpente est constituée de deux poutres métalliques de 133 mètres de long, reliées entre elles. Le tout pèse 300 tonnes. Une fois que la charpente reposera sur tous ses appuis, « le plus gros sera fait » , selon Claude Le Reun, responsable du service des routes à la Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Deal) de Guyane. La suite des travaux va concerner l'aménagement de la route à double sens.
DES TRAVAUX DE 5,3 MILLIONS D'EUROS
Au total, le pont fera 14 0 mètres de long et reposera sur quatre appuis : deux en rivière et deux sur les rives. Le chantier devrait prendre fin en avril et le pont sera mis en service en juin ou juillet sauf si la saison des pluies retarde le calendrier.
Dès que le nouveau pont sera mis en service, l'ancien sera démonté. La construction du nouveau pont a commencé en avril 2016 et le coût total des travaux, financés par l'Etat et la Collectivité territoriale de Guyane (CTG), s'élève à 5,3 millions d'euros dans le cadre du contrat plan État-région.
D'autres travaux vont être financés ainsi courant 2017 : l'aménagement du pont de Madame de Maintenon à Sinnamary ainsi que celui de l'échangeur des Maringouins. L'aménagement de la deux fois deux voies entre les feux de Balata et l'échangeur commencera également cette année.
La portion allant jusqu'au Palais omnisports Georges Théolade (Progt) de Matoury attendra 2018. Autant d'aménagements qui permettront de fluidifier la circulation.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Ubu 14.01.2017

Quel intérêt de démonter l'ancien pont ? Ne pourrait-on pas le garder comme secours en cas d'incident sur le nouveau ?

Répondre Signaler au modérateur
jess 14.01.2017

le directeur de la deal dit le dernier pont voie unique remplacé il devrait aller à st georges plus souvent par la route

Répondre Signaler au modérateur