En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Fiche sanitaire : l'Élysée reconnaît une erreur

Mercredi 18 Octobre 2017 - 14h46
Fiche sanitaire : l'Élysée reconnaît une erreur

L'Élysée a contacté la rédaction de France-Guyane suite à notre article paru ce jour, sur la fiche sanitaire remise aux journalistes qui accompagneront le président de la République en Guyane. Le service communication présidentiel reconnaît "une erreur" et évoque une note interne qui "aurait dû être actualisée" avant diffusion.

PLUS DE DÉTAILS DANS NOTRE PROCHAINE ÉDITION

Lire ici : Visite de Macron : les incroyables conseils de l'Élysée

 
 COMMUNIQUÉ
Le Sénateur Antoine Karam a également fait part de sa stupéfaction par voie de communiqué :

" Mesdames, Messieurs,
C’est avec stupéfaction que j’ai appris le détail des conseils sanitaires délivrés par l’Elysée aux journalistes hexagonaux censés accompagner le Président de la République en Guyane.

En préconisant de ne pas consommer l'eau du robinet, d’éviter de manger des légumes crus, du poisson, des oeufs ou en faisant même référence à une épidémie de Zika remontant à plus d’un an, le service presse de l’Elysée a diffusé sans précaution des informations fausses et sans fondement.

Plus grave, quelle image est-il ainsi renvoyée aux guyanais eux-mêmes face à ce qui constitue leur quotidien ? Je constate avec regret que la stigmatisation dont souffre souvent notre territoire émane ici du plus haut niveau de l’Etat. J’espère sincèrement que le Président de la République saura corriger lors de sa venue cet épisode méprisant pour la Guyane et les guyanais.


Antoine KARAM"
 


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
21 commentaires

Vos commentaires

BonPom 21.10.2017

Des conseils de santé aux voyageurs copier-coller de ceux donnés par le site diplomatie.gouv.fr pour ... le Brésil. Et pourtant, pas de réactions de Michel Temer ni de chute du tourisme français au Brésil en vue.

Répondre Signaler au modérateur
PEFL 20.10.2017
undefined

Sinon, rappellez moi les mouvements de mars c'était pas un peu pour dire que la Guyane est sous développée, que son hôpital est

Répondre Signaler au modérateur
Amazone973 20.10.2017
Amazon

A Greg974
cessez de vociférer sur la Guyane, ses habitants et ses spécificités. Ce n'est pas en critiquant sans cesse tout et n'importe quoi et n'importe comment, en étalant votre votre "culture "que vous porterez une petite pierre à l'édifice de ce département français qui a été toujours relégué au dernier plan .
Nos élus et nous habitants devons certes réfléchir à notre passé pour mieux penser notre avenir et cela tous ensemble indépendamment de notre origine ou couleur de peau (petit rappel nous sommes tous constitués à l'identique anatomiquement ,la couleur de peau influençant pas sur notre faculté de réflexion )
Alors si vivre en Guyane au côté de personnes inférieures, dans des conditions "du tiers monde"avec les gens d'en bas ,sans pouvoir apprécier ce qu'il y a de très beau (et cela est valable pour toutes les régions du monde qui ont des merveilles à offrir ) retourner à la Réunion ou en métropole et de grâce cessez de vomir sur nous
bien à vous

Répondre Signaler au modérateur
rusty 20.10.2017

Quand le guyanais comprendra t'il comment il est vu du point de vue de la France...l'eau robinet de France n'est pas bonne à boire non plus avec son taux de calcaire...le noir et le pays de noir sera toujours dévalorisé. Réveillé vous et puis pourquoi vous censurez ?

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 20.10.2017
Victimisation raciale

"le noir et le pays de noir" ?
Il y a encore des simples d'esprit coincés dans cette victimisation imbécile ? C'est vrai que c'est facile de trouver dans sa couleur de peau l'origine de tous ses problèmes. Sombrer dans la facilité n'a jamais arrangé les choses, au contraire. Et c'est ce genre de discours qu'on en entend en boucle au collectif Pou Lagwyann dékolé.
Et puis notre territoire n'est pas un pays de noir qui plus est. D'ailleurs, les plus mal lotis sont les amérindiens.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 19.10.2017

Pourquoi la censure d'un commentaire ?

Répondre Signaler au modérateur
greg974 19.10.2017

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
greg974 19.10.2017

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
greg974 19.10.2017

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
xxl 19.10.2017
@MACRON

à paris il y a des gros rats, il y a des puces, des punaises, des virus des microbes venant de tous les pays, dans le métro, enfin c'est pire que chez nous

Répondre Signaler au modérateur