France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

« Entre Kourou et Vernon, il y a un demi-siècle d'aventures en commun »

Krysten ARNOLIN Vendredi 27 juillet 2018
« Entre Kourou et Vernon, il y a un demi-siècle d'aventures en commun »
Le maire de Kourou Francois Ringuet, le secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Sébastien Lecornu, le maire de la ville de Vernon François Ouzilleau et le député Lénaïck Adam dans le bureau du maire de Kourou en l'honneur de ce moment historique. (Krysten ARNOLIN)
C'est sur le parvis de la mairie de Kourou que le maire François Ringuet a accueilli hier Sébastien Lecornu, le secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire et François Ouzilleau, maire de Vernon dans le cadre de la signature du Pacte d'amitié entre les deux villes. L'évènement était l'opportunité de renforcer les liens entre les deux villes et de discuter de problématiques écologiques communes. En effet, Kourou et Vernon partagent une histoire commune, elles font toutes les deux partie de la communauté des villes Ariane. Depuis une soixantaine d'années, Vernon conçoit, développe et produit des systèmes de propulsion pour la fusée à destination de la base spatiale de Kourou. C'est dans cette logique de travail en équipe, que les villes de Kourou et Vernon ont ainsi décidé de s'allier pour leurs développements. C'est après avoir eu le plaisir d'assister au décollage du lanceur Ariane 5 ES en début de matinée que les maires ont procédé à la signature du Pacte d'Amitié en présence du préfet de Guyane Patrice Faure, du président de la Collectivité territoriale de la Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre, du député Lénaick Adam et d'autres élus.
François Ringuet et François Ouzilleau espèrent renforcer les liens entre leurs villes respectives par la signature du Pacte d'Amitié. (Krysten ARNOLIN)
 
François Ringuet, maire de la ville de Kourou « Ce pacte d'amitié favorisera les échanges au niveau touristique, culturel et sportif »
(Krysten ARNOLIN)
« Ce pacte d'amitié est très important. Les villes de Kourou et de Vernon font toutes les deux partie de la communautés des villes Ariane. À Vernon, il y a une production industrielle Ariane Group qui est en relation avec la base spatiale de Kourou. Ariane Group a ainsi permis aux deux villes d'instaurer ce pacte d'amitié. Outre le spatial, ce pacte d'amitié favorisera les échanges au niveau touristique, culturel et sportif. Sur le plan écologique, nous avons aussi abordé les problématiques des déchets sur la communauté des savanes, de l'érosion et de la submersion marine avec le ministre de la transition écologique et solidaire. »
Rodolphe Alexandre, président de la CTG « Cela pourrait nous permettre de profiter de nos diversités afin de nous enrichir »
(Krysten ARNOLIN)
« Nous ne pouvons qu'encourager les efforts et les projets qui ont pour objectif de rassembler les hommes au-delà de leurs cultures, territoires et espaces. Nous sommes tous citoyens de la planète. Cela pourrait nous permettre de profiter de nos diversités afin de nous enrichir. Ce pacte d'amitié est une très bonne opportunité. »
François Ouzilleau, maire de la ville de Vernon « Nous pourrons peut-être créer des partenariats entre les deux villes pour le développement de la formation et l'apprentissage des ingénieurs »
(Krysten ARNOLIN)
« C'est la première fois que je vois un lancement de fusée. C'est une expérience assez impressionnante. Entre Kourou et Vernon, il y a d'abord un demi- siècle d'aventures en commun. Nous avons de nombreux projets autour de l'espace, mais aussi du scolaire, de la culture, des arts et du sport. En ce qui concerne la communauté des ingénieurs, nous verrons la venue de 250 élèves ingénieurs qui vont s'installer à côté du site d'Ariane Group de Vernon et sur Kourou, il y a une forte présence d'ingénieurs. À partir de cela, nous pourrons peut-être créer des partenariats entre les deux villes pour le développement de la formation et l'apprentissage des ingénieurs. J'invite François Ringuet à visiter la ville de Vernon et son site spatial. »
Éric Louis, chef coutumier du village amérindien Kuwano de Kourou « Le pacte d'amitié devrait bénéficier à tous les Guyanais »
(Krysten ARNOLIN)
« Ce pacte d'amitié peut être un moyen de développer la commune de Kourou. Je suis d'ailleurs venu aujourd'hui pour revendiquer la présence des villages aux alentours qui vivent de manière précaire. J'aimerais bien que ces villages soient pris en compte, qu'il y ait une électrification via des ressources écologiques comme l'énergie photovoltaïque. Ce sont ces revendications que les peuples amérindiens aimeraient aborder pour le développement de leurs villages. Le pacte d'amitié devrait bénéficier à tous les Guyanais. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

dtc97300 29.07.2018

Commencez donc par respecter l’orthographe des kourouciens et kourouciennes plutôt que de les faire passer pour des idiots.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 29.07.2018
VERT NON

FRANCHE MENTEUR Monsieur RINGUET QU'AVONS NOUS A FOUTRE ? Je m'intéresse aux usagers kouroussiens un petit moyens de transports pour aller faire nos courses etc etc.

Répondre Signaler au modérateur