En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Lénaïck Adam vise une élection dès le premier tour

Bernard DORDONNE Lundi 22 mai 2017
Lénaïck Adam vise une élection dès le premier tour
Lénaïck Adam et sa suppléante Véronique Jacaria et leurs soutiens, hier à Kourou (BD)

Lénaïck Adam est âgé de 25 ans. Élu de la Collectivité territoriale de Guyane dans les rangs de la majorité, il est candidat aux législatives dans la 2e circonscription et est soutenu par la République en marche, le parti du nouveau président de la République Emmanuel Macron.

Lénaïck Adam a lancé sa campagne hier à Kourou. Sa suppléante est Véronique Jacaria, le maire de Saint-Élie, l'une des plus grandes communes du département, la moins peuplée mais la plus riche avec deux sociétés aurifères sur son territoire. Pour sa campagne dans le département, Lénaïck Adam va bénéficier du « rouleau compresseur » de Guyane rassemblement, le parti du président de la Collectivité territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre. Ce dernier a fait l'éloge de son poulain en lui disant qu'il n'y aura pas de second tour.
L'expression de « rouleau compresseur » a été utilisée, hier matin, au pôle culturel de Kourou, lors du coup d'envoi de la campagne de Lénaïck Adam.
Le candidat a été accueilli par une salle comble composée de nombreux maires, notamment François Ringuet de Kourou et Jules Deie de Papaïchton.
Les élus de la majorité à la CTG n'étaient pas en reste. Citons la première vice-présidente, Hélène Sirder, qui a été baptisée marraine du candidat, Alex Madeleine, président du comité du tourisme, Mécène Fortuné, vice-président à la CTG.
Parmi les autres soutiens qui sont aussi passés au pupitre, il y avait Joseph Verda et Chris Chaumet, conseillers municipaux de Saint-Laurent, Antoine Dinguiou, conseiller municipal de Papaïchton. Les orateurs ont promis de mettre tout en oeuvre pour une élection dès le premier tour.
« UN NOUVEL ÉLU DE CONVICTION »
Véronique Jacaria a été la première à prendre la parole pour remercier le candidat : « Je soutiens Lénaïck Adam car c'est un nouvel élu de conviction. Il a un parcours extraordinaire et il est formé pour relever ce défi. Il sait souffrir avec son territoire. C'est un visionnaire. Toujours à la recherche du mieux et il écoute » , a indiqué le maire de Saint-Elie en précisant que sa présence au côté de Lénaïck Adam signifie qu'elle travaille pour son territoire et pour la jeunesse de la 2e circonscription.
Lorsque que Lénaïck Adam a pris la parole, la salle était déjà acquise à sa cause. « J'ai 25 ans, la Guyane à ma naissance avait déjà vingt-cinq ans de retard. J'ai 25 ans et un peu plus de 50% de la population a moins de 25 ans » , a lancé le candidat à l'intention de ses détracteurs qui ont mis son âge en avant pour le décrédibiliser. « Ma jeunesse ne va pas m'empêcher d'aller dire à la France que la Guyane a une démographie exponentielle et qu'elle a du retard à rattraper. »
Concernant le domaine scolaire, le candidat a promis de déposer sur le bureau du ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer un dossier qu'il va élaborer avec les syndicats, les parents d'élèves, les représentants des lycéens, les directeurs d'écoles ainsi que les enseignants.
À propos de l'épineux dossier de la santé, il a dit ne pas comprendre qu'on puisse lancer des fusées sans doter la Guyane de structures dignes de ce nom. « Je vais lutter pour la mise en place d'un hôpital international à Saint-Laurent pour réguler l'immigration. Ma priorité est d'unir nos qualités pour construire la Guyane en grand. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Biboo973 01.06.2017
Oui au renouveau

Je suis complètement pour un peu de neuf et de jeunesse!!
Mais surtout, de virer ceux qui sans honte osent se présenter pour un troisième mandat!!
Vous avez vu l'état de la Guyane?
Et ça dit oeuvrer pour nous?
Pour leur propre portefeuille oui!!

Répondre Signaler au modérateur
kiki973 23.05.2017
Bonne chance L Adam !

La Guyane a bien besoin de jeunes brillants pour penser et réaliser un futur pour sa jeunesse. On manque d'ingénieurs de cadres de gestion, de médecins spécialisés mais aussi d'agriculteurs de haut niveau. Il est vrai que certains exercent en France hexagonale faute de pouvoir s'installer ici dans de bonnes conditions.Il faut rompre avec les pratiques anciennes du clientélisme et du népotisme...
L Adam, l'avenir de la Guyane se joue ici, à Paris mais aussi à Bruxelles. Bon courage.

Répondre Signaler au modérateur