En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
ORPAILLAGE

Chantal Berthelot accuse Les Républicains

Vendredi 13 janvier 2017
Chantal Berthelot accuse Les Républicains
Chantal Berthelot a profité des discussions budgétaires, mercredi soir à l'Assemblée nationale, pour dénoncer l'insécurité en Guyane. (photos d'archives)
Chantal Berthelot a tenu à dénoncer les mesures de protection de l'orpaillage illégal en Guyane adoptées au Senat par Les Républicains (LR). Ces mesures apparaissent dans le texte de loi sur l'égalité réelle Outre-mer. Chantal Berthelot a constaté que les mesures visant à renforcer la lutte contre l'orpaillage illégal qu'elle avait introduites ont été « affaiblies ou supprimées » .
Elle proposait que les officiers et les agents de la police judiciaire aient le pouvoir de procéder à des confiscations et des destructions de biens ayant servi à une exploitation minière. Les Républicains se seraient opposés à cette mesure en argumentant sur l'atteinte au droit de propriété des garimpeiros. Chantal Berthelot proposait également d'étendre les pouvoirs de constatation des infractions au code minier aux inspecteurs de l'environnement sur le territoire du Parc amazonien de Guyane (Pag). Les Républicains auraient décidé de limiter cette mesure aux agents du Pag. Quant à l'article 30 qui prévoyait des restrictions aux conditions de détention et d'utilisation des matériels, et de substances tel que le mercure, utilisés dans l'activité minière en Guyane, il aurait été supprimé. Les Hurleurs de Guyane ont également dénoncé ces modifications.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

Natacha 17.01.2017
Jouer dans la cour des grands ne signifie pas être grand

Merci à Ubu pour ces explications objectives. Je dormirai moins bête ce soir.

Répondre Signaler au modérateur
Natacha 17.01.2017
Jouer dans la cour des grands ne signifie pas être grand

Merci à Ubu pour ces explications objectives. Je dormirai moins bête ce soir.

Répondre Signaler au modérateur
Ubu 13.01.2017
Ethique journalistique

France Guyane écrit : "Les Républicains se seraient opposés à cette mesure en argumentant sur l'atteinte au droit de propriété des garimpeiros". C'est juste soit un mensonge, soit une erreur grossière.
Si vous aviez fait votre boulot de journaliste avec éthique, vous seriez allé lire les comptes rendus de séance sur le site du sénat et vous auriez constaté que ce n'est pas le motif invoqué par la commission, qui constate simplement que l'amendement Berthelot est juste illégal au regard de notre droit.

Répondre Signaler au modérateur
Ubu 13.01.2017

La mauvaise foi de Mme Berthelot dépasse une foi de plus le mur du çon... Si elle venait un peu plus souvent à l'assemblée (ce qui ne serait pas difficile compte tenu de sa participation plus que symbolique).
Pourquoi ces mesures ont été modifiées ? Tout simplement parce qu'elles auraient été inconstitutionnelles et qu'elles auraient été censurées par les sages qui ont sans doute mieux à faire que d'éplucher les délires juridiques de Mme Berthelot. En effet, le texte confondait le rôles des policiers et des juges, ainsi la commission parlementaire note-t-elle que " les décisions de confiscation ou de destruction de biens relèvent exclusivement de l'autorité judiciaire.Ainsi, la confiscation d'un bien constitue une peine et ne peut en conséquence être prononcée que par une juridiction". Par ailleurs, le texte violait le principe d'individualisation des peines (quel dommage que la constitution ne comporte pas d'horoscope à la fin, elle aurait éventuellement pu la lire).
Bref, Mme Berthelot nous montre encore que son créneau, c'est la politique politicienne à grand coup de com' ou de tweet, sans le moindre recul sur l'élaboration de la loi. Quel professionnalisme !

Répondre Signaler au modérateur
xxl 13.01.2017
ALZHEIMER

UNE FOIS QUE LA DROITE AU POUVOIR
MOINS DE FLIC
MOINS DE GENDARMES
MOINS DE MILITAIRES
MOINS DE PERSONNEL DE SANTE
MOINS D'ENSEIGNANT
TRAVAILLE PLUS GAGNEZ MOINS et puis c'est la misère sur les pauvres.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 13.01.2017
ALLEZ DIT YO !!!!!

@ MADAME BERTHRLOT CHANTAL si c'est FILLON CONTRE MARINE LE PEN au 2ème tour de la présidence allez vous appelez à voter ENFIN MARINE LE PEN ??????????

Répondre Signaler au modérateur