En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Booba : passe d'armes entre Gabriel Serville et Françoise Loe-Mie

P.R. Lundi 17 octobre 2016
Booba : passe d'armes entre Gabriel Serville et Françoise Loe-Mie
(DR)
POLITIQUE.Le député-maire de Matoury a relancé l'éternel débat sur l'influence de la musique, hier sur Facebook. L'élu a fustigé le rappeur Booba, dont la venue à Cayenne est prévue le 18 novembre : « Il fait l'apologie du sexe, de l'argent, du crime et de toutes sortes d'insanités qui ne peuvent que corrompre l'esprit et notamment celui de certains jeunes » , écrit-il. Un post qui a largement fait réagir les internautes. Notamment Françoise Loe-Mie, directrice des affaires culturelles de Cayenne, qui voit là une manoeuvre politicienne contre Marie-Laure Phinéra-Horth, maire de Cayenne et donc partenaire du dit concert : « Booba n'est pas l'ennemi à atteindre pour la paix en Guyane! Cherchez ailleurs! » Ou encore : « Si le député-maire s'occupait des affaires de sa commune, il y aurait moins de ghettos et de problèmes de violence! ?[...] Qu'on le veuille ou non, Booba reste un artiste à part entière! [Serville] a peur que le maire se présente aux législatives donc il l'attaque. »
Ce à quoi Gabriel Serville répond : « Lorsque j'évoque la jeunesse, je ne cible pas une commune en particulier... Si ta conscience te bat, ce n'est vraiment pas de ma faute! » Finalement, une photo du député serrant la main de Booba lors de sa venue en 2014 a ressurgi, suscitant l'ironie de nombreux internautes. On laisse le mot de la fin au rappeur Valien-T, qui a également participé à ce débat impromptu sur Facebook : « Je ne pense pas spécialement que [Booba] soit plus dangereux que la politique de nos élus actuels, qui ne font concrètement rien pour la jeunesse guyanaise... [...]Oui, la musique peut influencer quelques jeunes en manque de repères, une minorité selon moi... » Ouf!

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

Kayani 18.10.2016

Je trouve quand même étonnant que la maire de Cayenne s'associe au concert d'un chanteur comme Booba alors qu'elle dénonce la montée de la violence. Si c'est vrai alors il semble y avoir de l'incohérence dans ses positions. Quand aux paroles et clip de ces artistes, je suis d'accord pour dire que cela n'a rien de positif et que la maire de Cayenne devrait éviter d'en faire la promotion en refusant de s'associer à ce genre de concert.

Répondre Signaler au modérateur
Ubu 18.10.2016

L'ensemble des trottoirs ayant été réparé, le réseau d'égout ne débordant plus dans tous les coins de Cayenne, et le stationnement en ville étant particulièrement pratique et fluide, Madame le Maire peut maintenant concentrer son attention sur des sujets de moindre importance...

Répondre Signaler au modérateur
jess 17.10.2016

ben phinera trouve normal que des jeunes se battent
ça arrive!!!!!!!!!!!!!!pauvre la Guyane avec ce genre d'élus

Répondre Signaler au modérateur
rienaciré 17.10.2016

c'est fou ça, l'incompétence des politiques qui ont tous fait des études (longues) à gérer les jeunes, sur le dos de BOOBA c'est la faute de BOOBA c'est la faute des rappeurs si la violence existent (on se demande qui a inventé les rappeurs, les rappeurs Américains sont apparus comme par enchantement, )

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 17.10.2016

Vous devriez prêter un peu plus d'attention aux clips (et aux paroles) de ces "artistes", c'est édifiant. Penser à priori que cela n'a aucune influence chez les jeunes est une grave erreur de jugement. C'est en regardant des vidéos et des clips de propagande sur internet que des jeunes se radicalisent jusqu'à passer à l'acte terroriste.
Il est prouvé que la musique classique rend intelligent : si c'est possible dans un sens ça l'est sans doute dans l'autre. Et à voir les fans de booba, sa musique rend indubitablement débile.
Il se trouve que certains politiques apprécient particulièrement cette qualité chez l'électeur.

Répondre Signaler au modérateur