France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

XV de France: "Se défoncer et laisser notre peau sur le terrain", déclare Fall

Lundi 11 juin 2018
XV de France: "Se défoncer et laisser notre peau sur le terrain", déclare Fall
Benjamin Fall en conférence de presse à Auckland en Nouvelle-Zélande, le 11 juin 2018 - DAVID ROWLAND (AFP)

Les joueurs du XV de France, laminé par les All Blacks à Auckland (11-52), devront "se défoncer et laisser (leur) peau sur le terrain" samedi à Wellington lors du deuxième test pour tenter de repartir de Nouvelle-Zélande "avec une victoire", a déclaré lundi l'arrière ou ailier Benjamin Fall.

"On ne peut pas en prendre +50+ à chaque fois. On a vu le sentiment que ça faisait. On voudra se défoncer et laisser notre peau sur le terrain. On va tout donner" a souligné Fall, qui ne figurait pas sur la feuille de match à l'Eden Park après être arrivé en milieu de semaine dans la foulée de la finale de Top 14 perdue avec Montpellier contre Castres (13-19).

Mais avant cela, il y a "une grosse remise en question à faire", selon Gaël Fickou.

"Il faut se mettre au boulot et repartir de l'avant. Il reste des matches (le troisième et dernier test est programmé le 23 juin à Dunedin, NDLR), on sait que ça va être très dur. C'est la meilleure équipe du monde, donc forcément ce ne sera pas facile, mais on se doit de bien finir, et déjà ce week-end" a ajouté le centre ou ailier.

Le deuxième ou troisième ligne Bernard Le Roux est pour sa part certain que le fossé avec les doubles champions du monde puisse être comblé d'ici samedi: "On a vu que c'était possible à la vidéo, où on s'est fait un peu engueuler. Si tout le monde comprend ce qu'il doit faire et à quel moment."

Les Bleus, selon Fall, peuvent se raccrocher pour espérer l'emporter contre la Nouvelle-Zélande pour la première fois depuis 2009 (à Dunedin) à leur "première mi-temps plutôt correcte" (11-8 pour la France à la pause) et à ce qu'ils ont montré "pendant le Tournoi des six nations".

Où la défense avait donné satisfaction, contrairement à samedi dans la dernière demi-heure, où les Bleus ont encaissé sept essais après être "montés n'importe comment en pointe" a reconnu Fickou.

"Il faut avoir un rideau beaucoup plus compact, agresser (les All Blacks). A chaque fois que la France a gagné Nouvelle-Zélande, c'est parce qu'elle les avait agressés, a-t-il avancé. Quand tu contrôles (en défense, au lieu de monter rapidement sur l'attaquant, NDLR), avec leurs qualités techniques, c'est fini."

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire