France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Wimbledon: Gaël Monfils pour la 1re fois en huitièmes de finale

Vendredi 06 juillet 2018
Wimbledon: Gaël Monfils pour la 1re fois en huitièmes de finale
Le Français Gaël Monfils qualifié pour les 8e de finale de Wimbledon en écartant Sam Querrey le 6 juillet 2018 - Glyn KIRK (AFP)

Gaël Monfils s'est qualifié pour la première fois pour les huitièmes de finale de Wimbledon, en écartant le puissant Américain Sam Querrey, 13e mondial et demi-finaliste l'an passé, en quatre sets (5-7, 6-4, 6-4, 6-2) vendredi.

"Je suis très heureux. Cela faisait longtemps que j'attendais cela", s'est réjoui le Parisien de 31 ans (44e mondial) avant de filer en conférence de presse pour ne pas rater le reste du quart de finale de Coupe du monde entre la France et l'Uruguay.

Quart-de-finaliste, au minimum, dans les trois autres tournois du Grand Chelem, Monfils avait buté six fois sur le mur du troisième tour à Wimbledon. Son allergie au gazon, alors qu'il a pourtant remporté le tournoi juniors en 2004, ne l'avait pas aidé.

Mais cette année, "La Monf" reverdit. "Mon coach mental me dit de dire que j'aime le gazon. Donc j'aime le gazon", avait-il dit après son premier match. La méthode coué a fonctionné face à Querrey, après une frayeur au tout début du 2e set.

Une glissade a contraint le Parisien à demander un arrêt médical, vraisemblablement pour un problème d'adducteur. Mais plus de peur que de mal. "Ma jambe ne m'a pas posé de problème ensuite. J'ai essayé de bien servir, de dicter les points et j'ai gagné. C'était du bon boulot", a souligné Monfils, qui a frappé 18 aces, 40 coups gagnants et n'a cédé qu'une fois son service.

Le Parisien de 31 ans (44e mondial) affrontera un autre "frappeur" pour une place en quarts de finale, le Sud-Africain Kevin Anderson (8e mondial), lundi.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire