En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

VTT: Absalon met un terme à sa carrière

Lundi 14 mai 2018
VTT: Absalon met un terme à sa carrière
Le multiple champion du monde vététiste Julien Absalon, lors des Jeux olympiques de Rio, le 21 août 2016 - Pascal GUYOT (AFP/Archives)

Julien Absalon, double champion olympique de VTT (cross-country) en 2004 et 2008, a décidé à l'âge de 37 ans de mettre un terme à sa carrière, a-t-il annoncé au site internet de L'Equipe.

Le Vosgien, qui avait lancé une équipe à son nom cette saison, a motivé son arrêt par des problèmes d'allergie.

Cinq fois champion du monde (2004, 2005, 2006, 2007, 2014), Absalon a participé à quatre reprises aux jeux Olympiques, d'Athènes 2004 à Rio 2016.

"Cela fait déjà trois saisons que je suis allergique aux pollens du bassin méditerranéen et que je souffre en début de saison. Le docteur m'avait dit que cela irait en s'aggravant", a déclaré Absalon en ajoutant s'être rendu compte, lors d'une course en Allemagne, fin avril, qu'il était également "allergique aux pollens du nord de l'Europe".

"Je n'arrivais plus à respirer correctement. J'avais un goût de sang au niveau des bronches", a ajouté le Lorrain en précisant que, s'il a des autorisations (à usage thérapeutique), il n'aime "pas trop prendre de médicaments" et n'a "pas envie d'être dans la surmédicamentation".

Installé dans le Var avec Pauline Ferrand-Prévot, qu'il a l'intention de continuer à accompagner à l'entraînement, le double champion olympique a reconnu être davantage tourné vers sa nouvelle fonction: "Mon premier objectif est de faire vivre mon équipe Absolute Absalon et prendre mon rôle de team manager à 100 %. J'ai déjà Neïlo (Perrin-Ganier, champion de France des moins de 23 ans). L'idée est de recruter un coureur élite qui pourrait être performant dès l'année prochaine et un jeune, un Français, pour l'accompagner jusqu'à Paris 2024."

Vainqueur pour la première fois en Coupe du monde à l'âge de 20 ans, Absalon s'est dit content de "quitter la compétition en laissant une belle marque".

"J'ai réussi à m'adapter aux évolutions de mon sport", a souligné le Français, qui s'est remis en question pour redevenir champion du monde en 2014, devant son grand rival suisse Nino Schurter (champion olympique à Rio).

Quant à son refus de passer au cyclisme sur route, comme l'a fait notamment Jean-Christophe Péraud, son dauphin des JO de Pékin, Absalon a assuré: "Si j'avais voulu la reconnaissance, j'aurais été sur la route. J'ai conscience que le VTT n'a pas la même histoire, la même exposition mais je n'ai aucun regret."

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire