France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Volley: une finale France-Russie en Ligue des nations

Samedi 07 juillet 2018
Volley: une finale France-Russie en Ligue des nations
Les volleyeurs français lors d'un match de l'Euro à Katowice, en Pologne, le 28 août 2017 - PIOTR NOWAK (AFP)

La France et la Russie ont décroché leur billet pour la finale de la Ligue des nations après avoir battu respectivement les Etats-Unis et le Brésil, samedi au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq.

Les Bleus, tenants du titre, se sont fait très peur devant leur public mais ont finalement réussi à venir à bout de coriaces Américains à l'issue d'un tie-break irrespirable (25-18, 25-17, 23-25, 24-26, 15-13).

Intraitables pendant deux sets, les Tricolores, qui s'étaient qualifiés pour le dernier carré seulement 16 heures plus tôt, ont ensuite baissé le pied physiquement et les Etats-Unis se sont engouffrés das la brèche.

Sous l'impulsion de Matthew Anderson (23 points), bien plus efficace après être passé du poste de réceptionneur-attaquant à celui de pointu, les USA ont poussé les Français das le tie-break après avoir sauvé deux balles de match dans le quatrième set.

Mais les Français, portés par un Stephen Boyer énorme (31 points), ont finalement bien réagi pour s'offrir leur troisième finale en quatre ans.

Ils viseront dimanche un troisième sacre, après 2015 et 2017, mais auront fort à faire contre des Russes impressionnants face au Brésil.

Les Sud-Américains ont en effet été balayés 3 manches à 0 (25-17, 25-18, 25-14) par la Russie, qui n'a perdu qu'un set en trois rencontres et se présentera avec le statut de favori.

Samedi, les Russes l'ont emporté en seulement 1h16 et n'ont laissé que 49 points en trois sets aux champions olympiques en titre. Les Français sont prévenus !

nb/jde

Peut-être en manque de rythme après leur journée de repos vendredi, les Sud-Américains n'ont jamais semblé en mesure de

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire